Vous lisez actuellement :
T'as de beaux lieux : voyage sonore au pays des tiers-lieux
Agissons ensemble pour le mieux commun
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. T'as de beaux lieux : voyage sonore au pays des tiers-lieux
21 septembre 2022

"T’as de beaux lieux" : voyage sonore au pays des tiers-lieux

En résumé

Faisons connaissance avec Deborah et Anaïs, les cofondatrices et animatrices du podcast T’as de beaux lieux, un fascinant tour de France sur la piste des tiers-lieux. À chaque étape, le joyeux duo nous guide dans ces espaces originaux tournés vers le partage, l’expérimentation et les actions de terrain.

Anaïs Gruson et Deborah Ozil ont lancé le podcast T'as de beaux lieux en 2021
Anaïs Gruson et Deborah Ozil ont lancé le podcast T'as de beaux lieux pour faire connaître et comprendre ce qu'il se passe dans un tiers-lieu.
© Julie Vandal
Podcast
Image du podcast T'as de beaux lieux
Écouter "T'as de beaux lieux"

Lancé en septembre 2021, le podcast T’as de beaux lieux vit sa deuxième saison avec le soutien de MAIF. Si vous n’avez pas encore eu la chance de suivre Anaïs et Deborah dans l’un de ces lieux un peu magiques, ouvrez grand vos oreilles et laissez-vous emporter.

Tous les épisodes du podcast

Elles nous répondent depuis le café d’une gare, entre deux trains. Anaïs et Deborah sont en route pour le Calvados où elles ont rendez-vous à L'Arbre, un tiers-lieu agricole et culturel situé à Commes, près de Bayeux. Elles y resteront trois jours, les yeux et le micro grands ouverts, pour préparer ce nouvel épisode de leur podcast T’as de beaux lieux, consacré aux tiers-lieux en France.

Explorer le monde qui s’active

Les jeunes femmes se rencontrent en plein confinement, autour d’un média citoyen auquel elles contribuent bénévolement. Alors que beaucoup s’interrogent sur ce que sera « le monde d’après », les deux jeunes femmes décident d’aller chercher des réponses dans ces tiers-lieux qui les fascinent. Et de les partager. Quelques mois plus tard, les deux amies partent à la rencontre de femmes et d’hommes qui redonnent vie à des friches, à des quartiers délaissés et même à des villages un peu oubliés. Des personnes qui rêvent ensemble d’un avenir meilleur et expérimentent de nouvelles façons de faire et de vivre ensemble. "Chaque tiers-lieu a sa spécificité, son fonctionnement, son mode de financement et sa population. Mais il s’y passe des trucs de fou grâce aux liens qu’on y crée. On travaille différemment, on protège le vivant, on s’amuse, on apprend et on construit ensemble", s’enthousiasme Anaïs.

Faire le plein d’inspiration

Lancée en septembre 2021, la première saison de T’as de beaux lieux se penche notamment sur la résilience de ces lieux communs étonnants. Grâce à leur enthousiasme communicatif et un art du récit parfaitement maîtrisé, Anaïs et Deborah nous embarquent sans difficulté. Mais la force de leur podcast, ce sont les histoires personnelles, édifiantes ou émouvantes qu’elles parviennent à capter. Celle de Geneviève, par exemple, rencontrée à Coco Velten "un îlot de solidarité" au cœur du quartier marseillais de Belsunce, qui a marqué Deborah. "Ce lieu me laisse un souvenir incroyable. C’est la plus belle terrasse panoramique de Marseille et l’on y trouve à la fois une riche programmation culturelle et 80 hébergements d’urgence. Geneviève m’a beaucoup touchée quand elle nous racontait, bouleversée, son engagement quotidien et la confiance qu'elle avait retrouvée grâce à Coco Velten."

Anaïs et Deborah en enregistrement à l'Hermitage
Anaïs et Deborah lors de leur visite de l'Hermitage, un tiers-lieux rural à Autrêches, en Picardie.
© Maéva Revellin

Les coups de cœur d’Anaïs vont plutôt aux tiers-lieux de campagne, de la Quincaillerie située dans la Creuse à la Jolie Colo perchée dans le massif du Vercors. "C’est important pour nous de montrer qu’il se passe des choses sur tout le territoire. Et comment les gens trouvent leur place dans ces lieux", précise-t-elle. Des récits positifs mais bien réels. "Nous ne voulons pas dépeindre un monde de Bisounours. Nous voyons les difficultés que rencontrent ces lieux : des gens happés par la charge, les risques qui pèsent sur la pérennité de certains projets. Mais les tiers-lieux que nous mettons en valeur ont tous réussi à garder l’intérêt général au cœur de leur projet."  

Une saison 2 pour sonder la démocratie

Intérêt général, action citoyenne, dans cette deuxième saison de T’as de beaux lieux, les deux créatrices se penchent sur la démocratie et la façon dont les tiers-lieux parviennent à la réinventer. "Nous avons eu envie de parler de ce sujet parce qu’il est au centre de pas mal de problèmes dans le monde. Nos systèmes démocratiques sont en crise mais nous pouvons et même nous devons imaginer de nouvelles façons de faire société", nous explique Deborah. Pour soutenir cette nouvelle série d’épisodes, Anaïs et Deborah se sont tournées vers notre mutuelle MAIF. Et nous sommes heureux de permettre à T’as de beaux-lieux de poursuivre sa tournée, et de nous parler solidarité, transition, émancipation. Des sujets qui nous concernent tous.   

Aventure entrepreneuriale

Alors que la saison 2 s’achèvera bientôt, leur voyage initiatique est devenu une vraie aventure entrepreneuriale. "Je ne pensais pas aller si loin, je pensais que j’allais faire un petit tour de France et me poser ensuite. Ce projet dépasse mes espérances car il est en train de devenir une vocation", confie Anaïs avant de filer prendre son train. Pour enrichir et prolonger l’expérience T’as de beaux lieux, les jeunes femmes ne sont pas à court d’ambitions. Un site internet en préparation, des conférences et des ateliers ici et là… Deborah et Anaïs projettent également de lancer un média à part entière. Un projet qu’elles fouillent en ce moment même au sein d’un incubateur lyonnais.

OFFRE MAIF

Le saviez-vous ? 

Assureur de référence des associations, MAIF compte de très nombreux tiers-lieux parmi ces sociétaires. Nous adaptons nos services et nos garanties aux besoins spécifiques de ces espaces solidaires et collaboratifs, et de ceux qui les font vivre.

Voir nos offres
picto association, collectivités, entreprises

Chaque acte compte pour une société plus solidaire

Karl Pineau et Yaël Benayoun animent le podcast chaque mois

Un podcast pour répondre aux "Questions d'asso"

Lire l'article
Illustration du podcast Sport Fictions : une femme en tenue de sport ramasse un déchet dans l'espace

Le sport écoresponsable du futur, ça donnerait quoi ?

Lire l'article
Jamy Gourmaud dans un studio de Gentilly en 2020; lors du tournage des vidéos

Trois vidéos de Jamy pour traquer le gaspillage alimentaire

Lire l'article