Vous lisez actuellement :
Les enfants se jettent à l'eau avec Coco an dlo
Agissons ensemble pour le mieux commun
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Grand prix Sport Planète : les élèves se jettent à l'eau avec Coralie Balmy
15 décembre 2021 | Martinique

Grand prix MAIF Sport Planète : les élèves se jettent à l'eau avec Coralie Balmy

En résumé

Faire connaître et faire aimer la mer aux enfants pour qu’ils s’y aventurent en sécurité et sachent mieux la protéger, c’est le défi que s’est fixé Coralie Balmy depuis sa retraite des bassins. La nageuse médaillée olympique et son association Coco an dlo décrochent le Grand Prix MAIF Sport Planète 2021 pour cette initiative.

Après sa campagne de financement participatif réussie sur Ulule, pour son association Coco an dlo, Coralie Balmy a reçu le Grand Prix MAIF Sport Planète 2021. Son action allie sport, prévention et éducation à l'environnement.
© Ulule

C’est la prof de natation que nous rêvons tous d’avoir ! Nageuse professionnelle multimédaillée et passionnée par le milieu marin, Coralie Balmy consacre son temps et son énergie à mieux le faire connaître. Depuis 2020, elle intervient dans les écoles martiniquaises avec son association Coco an dlo. L’objectif est double : apprendre aux enfants à nager et à prendre soin de leur environnement.

"Je ne prétends pas sauver toute la planète, je crois que protéger l’environnement c’est nous protéger nous aussi, et ça commence par prendre soin des autres."

Coralie Balmy, fondatrice de l'association Coco an dlo

Renouer le lien entre les enfants et la mer

En France, où la noyade est la première cause de mortalité chez les plus jeunes, selon Santé publique France, apprendre à "se débrouiller dans l’eau" dès le plus jeune âge constitue un enjeu majeur. Et ce n’est pas parce qu’ils vivent près de la mer que les Martiniquais sont plus à l’aise avec le milieu aquatique. "Beaucoup d’adultes et d’enfants ne savent pas nager en Martinique, le rapport à l’eau et à la mer y est même plus complexe qu’en métropole, forgé par des légendes parfois inquiétantes", note Coralie Balmy.
 

Coralie Balmy entourée d'élèves auxquels elle apprend à nager en Martique
En créole, Coco an dlo signifie Coco dans l’eau. Coco c’est elle, Coralie ! Avec son association, la championne de natation entraîne les élèves et leurs enseignants à la découverte du milieu aquatique.
© Coralie Balmy

Nager comme une tortue, plonger comme un dauphin…

Le matériel qu’a imaginé Coralie est simple, mais efficace : avec de petites figurines d’animaux marins, par exemple, les enfants se familiarisent avec la faune aquatique et se jettent à l’eau. À l’issue du cycle de natation en piscine, Coco an Dlo propose aussi aux classes des sorties en mer, à la découverte des coraux, des cétacés ou des tortues de mer. "Nous avons aussi exploré la mangrove avec plusieurs classes de CP et de CE1, guidées par un animateur du Parc naturel régional de Martinique. Pour certains enfants c’était une première !"

 

Protège ta mer !

En Martinique, cette sportive engagée a grandi face à la presqu’île de la Caravelle et à sa réserve naturelle. Une zone de mangrove, de falaises sculptées par les vagues et de plages en fond de criques. Elle en connaît chaque recoin. Et en mesure la grande fragilité. "Ce sont mes expériences personnelles de plongeuse qui m’ont d’abord alertée : j’adore faire de la plongée sous-marine, et j’ai constaté au fil du temps la présence de déchets, et la dégradation de certains écosystèmes."

Coralie Balmy en plongée.
Plongeuse passionnée, la fondatrice de Coco an Dlo veut faire aimer la mer aux enfants pour qu'ils cherchent à la protéger.
© Adidas x Parley for the Oceans

C’est auprès des tortues de mer, en Méditerranée, que son projet éducatif se précise. "Lorsque j’ai arrêté ma carrière de nageuse de haut niveau, je suis allée travailler au Centre d’études et de sauvegarde de tortues marines de la Méditerranée pendant deux ans. Presque toutes les tortues que nous avons soignées là-bas avaient du plastique dans leur tube digestif. J’ai vraiment eu envie d’agir en amont en créant Coco an Dlo." 

Plus de 40 projets Sport Planète financés sur Ulule en 2021

Avec Coco an Dlo, Coralie Balmy a choisi de mettre son talent et sa notoriété au service d’un bien commun inestimable, notre planète. Et elle n’est pas seule à se démener. "Nous le voyons avec le programme Sport Planète, nous sommes de plus en plus nombreux à nous servir du sport pour rassembler les gens et préserver l’environnement."

Promouvoir ces initiatives positives, c’est tout le sens du mouvement Sport Planète que fédère MAIF. En 2021, 42 projets alliant sport et engagement pour l’environnement ont ainsi bénéficié d’un financement participatif sur l’espace Sport Planète que nous avons lancé avec Ulule. Et douze d’entre eux ont bénéficié d’un coup de pouce financier MAIF.
 

#ChaqueActeCompte pour l'environnement

Flavien Thouroude et Nathan Darly présentent le site web de leur entreprise Bomolet créée en 2021

Bomolet, le lauréat Sport Planète qui nous fait courir français

Lire l'article
Alexandre Marques portant la tenue de trail écoresponsable Caprin qu'il a créée

Chez Caprin "l'écoresponsabilité n'est pas un argument marketing"

Lire l'article
Matthieu Barbe a créé Twirl Golf en mai 2020.

Quand le surf rencontre le golf : Twirl Golf, lauréat Sport Planète

Lire l'article