Vous lisez actuellement :
Bomolet, le lauréat Sport Planète qui nous fait courir français
Agissons ensemble pour le mieux commun
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Bomolet : le lauréat Sport Planète qui veut nous faire courir français
14 juin 2021 | Auvergne-Rhône-Alpes

Bomolet : le lauréat Sport Planète qui veut nous faire courir français

En résumé

Des vêtements de sport qui parcourent moins de kilomètres que celles et ceux qui les portent, c’est l’engagement de Bomolet. Cette jeune entreprise se lance dans la confection de vêtements de sport fabriqués en France à partir de matières recyclées. C’est aussi le premier projet lauréat de notre Prix MAIF Sport Planète en 2021. 

Flavien Thouroude, à gaucheet Nathan Darly présentent le site web de leur entreprise Bomolet
Passionnés de course à pied, Flavien Thouroude et Nathan Darly ont créé Bomolet, une marque de vêtements de sport techniques, fabriqués en France à partir de bouteilles en plastique.
© Bomolet

Les 400 premiers tee-shirts Bomolet viennent de sortir des ateliers français ! Fabriqués à partir de bouteilles en plastique recyclées, ces maillots techniques constituent la première pièce du vestiaire imaginé par Flavien Thouroude et Nathan Darly. Leur ambition : proposer des tenues de running "réglo". "Pour nous, un produit réglo c’est un produit fabriqué en toute transparence dans de bonnes conditions sociales et environnementales. Le meilleur moyen d’y voir clair c’est de pouvoir travailler main dans la main avec nos partenaires et fournisseurs.

Pour cela, les deux entrepreneurs ont choisi de produire en France tout ce qui pouvait l’être : le tee-shirt est designé près de Lyon puis tricoté par les ateliers Bourgoin-Jallieu avant d’être confectionné à Bobigny. Les finitions sont exécutées à Montfermeil et à Saint-Etienne. Seule l’étape préliminaire du filage s’organise hors de l’Hexagone, à Turin en Italie. "La filière italienne de création de matière à partir de bouteilles recyclées est bien établie et nous apportait les meilleures garanties", assure Flavien Thouroude.
 

Une pétition lancée en 2020 pour des textiles éthiques

"L’industrie textile peut prospérer. Mais cela ne doit pas se faire au détriment de la planète et encore moins au détriment des hommes et des femmes qui y travaillent", insiste-t-il. Pour défendre cette vision et avancer l’idée d’un score écologique pour les vêtements, ils lancent une pétition en mai 2020. "Ce principe similaire au nutri-score nous semblait intéressant pour responsabiliser les marques autant que les consommateurs", explique Flavien. 30 000 signatures plus tard, le duo décide toutefois d’agir autrement : "Les retours que nous avons eus ont été constructifs. Nous avons même été recontactés par une députée mais nous avons aussi compris que ce n’était pas un projet simple à mettre en place et qu’il n’aboutirait pas en quelques mois. Nous avons alors décidé d’appliquer les principes qui nous tiennent à cœur et de fabriquer notre propre tenue de sport éthique."
 

Avec cette vidéo postée sur la plateforme Ulule, Flavien et Nathan, les créateurs de Bomolet, ont convaincu 400 personnes de soutenir le lancement de leur entreprise.
© Gilles Thongphanhvongsy

Un tee-shirt testé et approuvé par la communauté

Pour fabriquer des maillots utiles, impossible de faire l‘impasse sur l’avis de celles et ceux qui les porteront. "La participation de la communauté est au cœur de notre démarche. Elle nous a aidés à construire ce produit. D’ailleurs l’idée du crowdfunding s’est très vite imposée car nous avions peu de moyens personnels."  À l’issue de leur campagne de financement participatif sur Ulule, les objectifs que s’étaient fixés Flavien et Nathan sont d’ailleurs largement atteints ! "Nous visions 100 commandes en ligne et nous en avons reçues plus de 400". En s’inscrivant dans la dynamique Sport Planète que fédère MAIF, Bomolet a même obtenu un coup de pouce supplémentaire. Le projet est le premier lauréat du prix MAIF Sport Planète 2021, élu par les sociétaires MAIF. L’entreprise est aussi sélectionnée pour l’ultime étape : celle de la remise du Grand prix MAIF Sport Planète prévue en novembre 2021. L’occasion de faire connaître un peu plus largement encore la marque et ses valeurs.

Les créateurs de Bomolet posent, entourés des déchets qu'ils ont ramassés, à Lyon en mai 2021.
Installés à Villeurbanne, Flavien et Nathan organisent chaque premier samedi du mois des séances de course à pied associées au ramassage de déchets. En mai, 175 kilos de déchets ont ainsi été collectés, puis triés par l’association Nettoyons Lyon.
© Bomolet

"L’aide financière de la MAIF nous permet d’envisager tout de suite la création d’un nouveau prototype. C’était un coup de pouce inespéré", se réjouit Flavien Thouroude. Après ce lancement réussi, les deux amis préparent en effet d'autres vêtements de sport recyclés, comme des shorts ou des chaussettes. Un vestiaire éthique complet à développer pour, demain, nous faire courir réglo de la tête aux pieds.

Vous pouvez soutenir Bomolet !

Le projet de Bomolet vous séduit ? Vous pouvez adopter son maillot, en parler autour de vous, et même participer à la création d'une nouvelle pièce de son vestiaire.

Visiter le site de Bomolet