Vous lisez actuellement :
Maison partagée : la solution d’Hacoopa pour bien vieillir ensemble
Agissons ensemble pour le mieux commun
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Maison partagée pour seniors : la solution d’Hacoopa pour bien vieillir ensemble
22 novembre 2021 | Pays de la Loire

Maison partagée pour seniors : une solution pour bien vieillir ensemble

En résumé

Cohabiter entre seniors plutôt que vivre seul ou en maison médicalisée, c’est l’alternative qu’Hacoopa veut offrir aux personnes âgées. En développant pour elles des maisons partagées, l’entreprise solidaire entend lutter contre l’isolement. Son projet se distingue comme le Coup de cœur des Grands prix de la finance solidaire 2021. Un temps fort que nous soutenons depuis sa création.

Un atelier de réflexion organisé par Hacoopa avec ses bénévoles.
Plusieurs ateliers de réflexion avec des citoyens de l’agglomération Nantaise ont permis à Hacoopa d’affiner son projet de maisons partagées pour personnes âgées.
© Hacoopa

C’est à Orvault, tout près de Nantes, que la première maison partagée d’Hacoopa accueillera ses colocataires en 2022. Tous des seniors, désireux de vieillir en conservant ou en retrouvant une vie sociale de qualité. Porté par le groupe coopératif Les Titis, la SCOP Macoretz et l’association d’aide à domicile ADT44, le projet a démarré dès 2018. "Tout est parti d’un groupement de citoyens à la recherche de solutions d’habitat pour leurs aînés, leurs grands-parents ou leurs parents", rappelle Laure Lacourt, responsable du développement chez Hacoopa. "Avec ce concept de maison partagée pour les seniors nous pouvons mieux lutter contre la perte d’autonomie et l’isolement qui en découle."

Vivre ensemble, chez soi

Dans la jolie maison orvaltaise acquise par Hacoopa, chaque résident bénéficiera d’un espace adapté bien à lui : une chambre, une salle de bain et des sanitaires et même un petit espace pour cuisiner. Les autres pièces de la maison et le jardin seront communs. Un référent de maison sera présent quelques heures par jour pour veiller au bon fonctionnement de ces espaces partagés et à l’organisation des moments de convivialité. "Nous prévoyons des maisonnées de 4 à 6 personnes. Notre objectif est bien que les locataires décident ensemble de ce qu’ils souhaitent vivre dans leur maison commune, ce qui ne serait pas possible dans un grand ensemble ", précise Laure Lacourt.

La future maison partagée d'hacoopa, à Orvault, transformée en œuvre d'art éphémère avant les travaux.
En 2020, pour faire connaître son projet, Hacoopa a confié la maison à un collectif d’artistes qui l’ont repeinte du sol au plafond. Le thème de cette exposition de street-art éphémère : l’âge d’or !
© Fersen Sherkann

Pour que le projet réussisse, Hacoopa mise sur l’entraide et la coopération, bien au-delà de la maisonnée. Pour se faire connaître et mobiliser le voisinage autour du projet d’Orvault, l’entreprise a d’ailleurs transformé la maison avant les travaux en une gigantesque œuvre d’art éphémère. En novembre 2020, entre deux confinements, cette incroyable exposition a attiré plus de 3 000 visiteurs de la commune et ses environs.

OFFRE MAIF

Et si vous deveniez épargnant solidaire ?

L’assurance vie responsable et solidaire MAIF est adaptée à tous vos projets : préparer votre retraite, financer les études de vos enfants, anticiper votre succession… En y souscrivant, vous devenez épargnant solidaire, complice de la transformation positive de notre société.

Nos solutions d'épargne
illustration épargne MAIF

Un deuxième projet sur les rails 

En 2030, plus de 12 millions de Français seront âgés de 70 ans ou plus, selon l’Insee. Derrière ce constat, des défis de taille : le maintien à domicile, l’inclusion sociale mais aussi la reconnaissance des métiers de services à la personne. "Avec un nombre d’heures et un site d’intervention réguliers, notre projet va aussi contribuer à l’amélioration des conditions de travail des professionnels de l’aide à domicile", souligne Hacoopa.

Car l’entreprise solidaire ne compte pas s’arrêter là. Après Orvault, un deuxième projet est déjà sur les rails à Saint-Herblain. Sur une parcelle de 2 500 m2 Hacoopa prévoit la construction de deux maisons partagées et d’habitats groupés pour seniors. "Notre rêve, c’est de pouvoir créer une maison partagée dans chaque quartier, dans chaque cœur de bourg où des gens souhaitent vieillir", confie la responsable du développement. 
 

Le saviez-vous ?

Le statut de SCIC - société coopérative d’intérêt collectif - d’Hacoopa lui permet de rassembler autour de ses projets l’ensemble des acteurs impliqués et de les associer à la gouvernance. Que vous soyez une collectivité, une entreprise ou simple citoyen, vous pouvez vous aussi prendre part au projet Hacoopa et devenir sociétaire de la coopérative.

Soutenir Hacoopa

Coup de cœur aux Grands prix de la finance solidaire

En 2020, sa première levée de fonds a recueilli non seulement l’adhésion de dizaines de citoyens mais aussi le soutien de France active, acteur clé de la finance solidaire, ou encore de la Banque des Territoires. Dernière marque de reconnaissance en date : le prix Coup de cœur décroché aux Grands Prix de la finance solidaire qu’organisent tous les ans l’association FAIR (ex-Finansol) et Le Monde. Un coup de projecteur qui tombe à pic, quelques semaines avant le lancement officiel du "parcours futur habitant" qui permettra de constituer le petit groupe de résidents de la maison d’Orvault en 2022.
 

Les autres lauréats des Grands prix de la finance solidaire 2021

Ce temps fort de la semaine de la finance solidaire récompense les porteurs de projets dans trois autres catégories :

• prix Épargne solidaire : SNL-Prologues, une foncière solidaire d'acquisition de logements pour les personnes en situation de grande précarité

• prix France : Les Ateliers de la Bruyère, un chantier d'insertion en zone rurale

• prix International : ECAM, coopérative de producteurs de cacao ivoiriens

Les lauréats 2021

#ChaqueActeCompte pour une économie responsable

Dans un atelier, un homme et une femme sont face à face autour d’une table sur laquelle sont posées deux planches de bois

Epargne solidaire et entreprises engagées

Lire l'article
Sur le toit du Fashion Center d’Aubervilliers, un projet de maraîchage zéro phyto soutenu par France Active.

Nous agissons pour l'emploi avec France Active

Lire l'article
Vue intérieure du café de Cercé, dans la Sarthe.

Vous prendrez bien mille cafés ?

Lire l'article