Vous lisez actuellement :
Les épargnants solidaires MAIF soutiennent Les Doigts qui rêvent
Agissons ensemble pour le mieux commun
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Epargne solidaire : Les Doigts qui rêvent partage la passion des livres avec les enfants handicapés
19 avril 2021 | Bourgogne-Franche-Comté

Les doigts qui rêvent partage la passion des livres avec les enfants handicapés

En résumé

Grâce aux centaines de livres tactiles conçus par la maison d’édition Les Doigts qui rêvent, les enfants aveugles ou mal-voyants accèdent aux joies de la lecture. C’est l’une des quatre actions soutenues par les épargnants solidaires de notre livret Épargne autrement MAIF.

À la MAIF, l’épargne est solidaire. Les intérêts des livrets cédés sont versés au Fonds Solidaire MAIF qui les redistribue à quatre associations œuvrant pour l'accès à l'éducation pour tous et agissant pour l’emploi. Dans cette vidéo, nous vous emmenons dans la maison d'édition associative Les Doigts qui rêvent, qui conçoit et fabrique des albums tactiles illustrés pour permettre aux enfants déficients visuels de goûter aux joies de la lecture.

"J'ai accompli de délicieux voyages, embarqué sur un mot…" Dès sa création, l’association Les Doigts qui rêvent a fait sienne la citation de Balzac1. Alors, pour permettre l’évasion à ceux qui ne voient pas, la petite maison d’édition s’est mise à fabriquer des livres adaptés aux enfants mal-voyants et aveugles. 370 titres ont déjà pu être adaptés – parfois en plusieurs langues – depuis la création de l’association, en 1994. Des livres à toucher et à caresser, doublement imprimés : en grands caractères noirs et en braille pour rassembler voyants et non-voyants autour des mêmes histoires. 

Des livres fabriqués à la main

"L’idée, c’est d’amener progressivement les enfants déficients visuels vers une culture similaire à celle des voyants, et vers la lecture et l’écriture", résume Sophie Blain, la directrice des Doigts qui rêvent. Agréée par la Bibliothèque nationale de France, dans le cadre de l’exception handicap aux droits d’auteur, l’association est autorisée à adapter l’œuvre de son choix parmi les titres disponibles dans le commerce. Chaque exemplaire est conçu à la main dans les locaux de l’association, à Talant, près de Dijon. "De la conception à la fabrication, il faut entre 5 et 7 heures pour fabriquer un seul livre. Ce qui représente environ 130 euros."
 

Le soutien des épargnants MAIF

Grâce aux dons dont bénéficie l’association, ce prix est divisé par cinq ! Du matériel pédagogique, des interventions de sensibilisation et des formations à la prise en compte du handicap visuel sont aussi dispensés par Les Doigts qui rêvent tout au long de l’année. Parmi ces dons, ceux issus de l’épargne solidaire que les sociétaires MAIF ont placé sur un Livret Épargne autrement.
 

OFFRE MAIF

Le savez-vous ? 

Notre Livret Épargne autrement s’inscrit dans la catégorie des livrets réglementés. Son avantage : la totalité des intérêts que vous cédez sont versés à l’association, car ces placements sont défiscalisés.

Découvrir ce livret solidaire
illustration épargne prévoyance MAIF

Les Doigts qui rêvent est en effet l’une des quatre associations bénéficiaires de notre livret solidaire. Concrètement, 75 % des intérêts reviennent à l’épargnant, tandis que les 25 % restants sont répartis et versés aux quatre projets solidaires suivants : Les Doigts qui rêvent, l’Association de la fondation étudiante pour la ville, Handi’chiens et Pacte Création Jeunes. Près de 160 000 euros ont été récoltés et versés en 2020. 

1. Extrait de Balzac - Œuvres complètes, éd. Houssiaux, 1874, tome 16.
 

Chaque acte compte pour une économie responsable

Jamy Gourmaud sur un plateau de tournage

Agissons avec Jamy !

Lire l'article
un handi'chien s'entraîne à rapporter un objet avec son éducatrice

Les épargnants MAIF soutiennent les handi'chiens

Lire l'article
Les joueuses de l'équipe de France de basketball avec un chèque de 5 000 euros de MAIF

Soutien au basket amateur : les équipes de France se mobilisent

Lire l'article