Agissons ensemble pour le mieux commun
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Agissons avec Jamy !
31 juillet 2020

Agissons avec Jamy !

Quels sont les signes de l’infarctus ? Faut-il laver sa voiture chez soi ou en station ? Comment rafraîchir son appartement en période de canicule ? Dans un programme France Télévisions parrainé par MAIF, Jamy vous prodigue 48 conseils, savoirs et astuces qui vous seront utiles tout au long de votre vie. Pour mieux protéger vos proches, consommer durablement, moins polluer… Bien agir, tout simplement !

Jamy sur un plateau de tournage
Moteur... Aaaction !.... Vue du tournage, dans un studio de Gentilly en juin 2020.
© Studio M 2020

DIFFUSION SUR FRANCE TÉLÉVISIONS : À PARTIR DU 3 AOÛT 2020

France 2 : en semaine vers 12 h 55 et le week-end vers 20 h 45

France 3 : en semaine vers 18 h 50 et le samedi vers 20 heures

France 5 : en semaine vers 10 h 05 et 17 h 45,  18 h 25 le week-end.

Tous les épisodes sont disponibles juste après leur diffusion TV sur notre chaîne Youtube

Découvrez tous les bons conseils de Jamy dans cette série ! (1'00)

À 56 ans, Jamy Gourmaud a conservé la fougue de ses débuts à la télévision, en 1993. Pour cette série de 48 épisodes, l’icône de la curiosité scientifique met son personnage au service des petits gestes du quotidien. "C’est une façon pour la MAIF de véhiculer sa raison d’être, au service d’un mieux commun. L’attention sincère portée au monde passe aussi par là… Nous avons choisi de parler de mobilité, de la maison, de la prévoyance et de la consommation numérique, quatre thèmes majeurs dans nos vies contemporaines", explique Valérie Gilbert, qui a piloté l’opération pour MAIF.

Dans cette série, il n’est pas question de critiquer les comportements de chacun. Au contraire, nous sommes dans l’incitation, en montrant clairement ce que nous pensons être la bonne attitude dans différentes situations. Ce sont des clés pour bien agir. Nous militons également, ce qui est rare de la part d’une marque, pour la réduction du niveau de consommation.

À travers cette série, nous voulons aussi délivrer des conseils très pratiques, applicables à bas coût par les consommateurs. Par exemple, prolonger la durée de vie de son téléphone ou rafraîchir son logement en période de canicule sans installer de climatiseur énergivore. Qui de mieux que Jamy pour faire passer ces petits messages ? Connu de tous les Français quel que soit leur âge, il s’adresse avec le même enthousiasme à toutes les générations. 

"L’un des grands intérêts de cette série est de montrer les situations dans lesquelles la simple vigilance ne suffit pas."

Jamy Gourmaud

L’interview de Jamy

Associer votre nom à une marque, c’est courant pour vous ?

Pas du tout, c’est même très rare. Je me lance dans ce genre d’aventure quand j’y trouve un épanouissement et que je suis totalement en phase avec les sujets traités. La dernière fois, c’était pour la sécurité routière lors du passage aux 80 km/h. Rouler vite, c’est un mauvais calcul ! J’avais déjà collaboré avec MAIF il y a une dizaine d’années avec le camion C’est pas sorcier. C’était une déclinaison roulante de mon émission-phare sur le service public, avec mon compère Frédéric Courant. Nous y accueillions les familles et publics scolaires pour leur partager des maquettes et animations pédagogiques.

Pour cette série, êtes-vous simple acteur ou avez-vous apporté votre contribution ?

À partir des orientations données par la MAIF, nous avons travaillé en équipe avec des représentants MAIF et ceux de France Télévisions. C’est toujours un défi de construire un programme très court dans lequel on réussit à faire passer un message. Les séances d’écriture ont eu lieu pendant le confinement, par webconférence et téléphone. J’ai notamment apporté mes mots, pour être à l’aise face à la caméra. Au déconfinement nous avons investi un studio de Gentilly et tourné à un rythme effréné : dix épisodes par jour ! 

Ce sont des sujets que vous maîtrisiez déjà ?

Au cours de ma carrière, je pense avoir tourné environ 700 sujets. Alors forcément, je n’étais pas en découverte sur toute la ligne. Mais j’ai appris des choses, notamment sur les signes avant-coureurs de l’infarctus ou de l’accident vasculaire cérébral. Sur le compostage, le vélo en ville ou l’eau en gourde, j’étais très à l’aise, car je les pratique au quotidien depuis longtemps.

Quelle est votre attitude face aux risques ? Êtes-vous prudent ?

Tout le monde pense être prudent. L’un des grands intérêts de cette série est de montrer les situations dans lesquelles la simple vigilance ne suffit pas. Par exemple, un parent installe son enfant à table en l’arrimant sur un siège enfant. Il pense avoir fait le nécessaire. Et soudain, l’enfant tend ses pieds, prend appui sur la table et le siège bascule en arrière. Sans tomber dans la parano de tous les instants, nous avons mis l’accent sur des détails auxquels on ne pense pas spontanément. 

Quel consommateur êtes-vous ?

Je suis sensible à la nouveauté, mais je regarde la façon dont le produit a été fabriqué. Avant d’acheter un pantalon neuf, je vérifie son origine. Mon dernier téléphone a duré cinq ans, quand les français en changent en moyenne tous les vingt mois. J’ai récemment acheté un modèle haut de gamme. Non par snobisme, mais pour son utilité : je m’en sers comme caméra au quotidien. Pour les tournages de ma chaîne Youtube, née pendant le confinement, les maquettes sont constituées à 90 % de matériel recyclé ou détourné. Un ustensile de cuisine par exemple ! Dès que quelque chose peut servir ou resservir, je l’utilise. C’est une question de bon sens. 

Le saviez-vous ?

Fondation MAIF a travaillé avec Frédéric Courant (aka Fred), compère de Jamy dans la série C’est pas sorcier, pour un travail sur la protection des données personnelles.

Lire l'article
Retour