entreprise.

Se libérer des tensions grâce à la sophrologie

Ces dernières semaines ont été source d'accumulation de tensions pour certains d’entre nous, liées au confinement. Et le déconfinement ne nous allège pas, soudainement ! Ces petits exercices nous permettent de nous libérer des tensions accumulées. Reproduisons-les à volonté !

Sophrologue Caycédienne, Anne Richard est aussi professeur des écoles depuis 20 ans. Un métier qu’elle exerce avec le souci d’apaiser les tensions de ses élèves, de rassurer les inquiétudes des parents pour que chacun trouve sa place et vive harmonieusement. Elle a préparé trois vidéos : l'une destinée aux enfants, une autre aux adultes et une spéciale dédiée aux enseignants. 

Pour les enfants : mieux se concentrer grâce à la sophrologie

Pour les grands : se libérer des tensions du confinement

Enseignants : un exercice pour se préparer au retour en classe

Le saviez-vous ?

Inspiré du grec ancien, le terme sophrologie signifie étude de l’harmonisation de la conscience. C’est une méthode psychocorporelle utilisée comme technique thérapeutique ou vécue comme une philosophie de vie. Elle a été conçue par le neuropsychiatre Alfonso Caycedo et est inspirée de techniques occidentales comme orientales.

Pour en apprendre un peu plus, vous pouvez visiter le site internet d'Anne Richard.

→ Voir tous nos autres événements à la maison

Complément
d'information

Séminaire Scientifique - Les troubles du comportement dans l'enfance

Un séminaire organisé par la MAIF pour penser, analyser et comprendrece qui paraît être devenu aujourd'hui un problème de santé publique.

La mort, si on en parlait ? 2019

Deux journées pour aborder et vivre ce sujet universel qu'est la mort, avec de grands intervenants : les neuropsychiatre et psychiatre Boris Cyrulnik et Christophe Fauré, ainsi que des représentants des différentes religions et de l’athéisme. A Marseille en 2019.

Voyage en Autistan

Au cours de cette conférence MAIF, Josef Schovanec, docteur en philosophie, écrivain et autiste nous invite à découvrir l'autisme, non pas comme une maladie à soigner mais comme une manière de réenchanter le monde.

Partager