Vous lisez actuellement :
Une rentrée solidaire avec les élèves du Liban
Agissons ensemble pour le mieux commun
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Rentrée solidaire : mobilisons-nous pour les élèves du Liban
3 septembre 2021

Rentrée solidaire : mobilisons-nous pour les élèves du Liban

En résumé

Du 6 septembre au 15 décembre 2021, c’est en faveur des élèves du Liban que Solidarité laïque lance sa grande collecte annuelle de matériel scolaire neuf et de dons en numéraire, la Rentrée solidaire. Pendant toute la durée de cette opération citoyenne et solidaire, nos agences MAIF sont disponibles pour recevoir vos colis de fournitures. 

Solidarité Laïque engage son opération de Rentrée solidaire 2021 pour les élèves du Liban, avec le soutien du réseau MAIF et de la MAE.
Solidarité laïque engage son opération de Rentrée solidaire 2021 au profit des élèves du Liban, avec le soutien du réseau MAIF et de la MAE.
© Frédéric Vielcanet / Solidarité laïque

Aller à l’école, étudier avec du matériel et des livres, cela ne va pas de soi dans de nombreux pays ! Au Liban, où la crise sociale et économique a considérablement fragilisé le pays, l’accès à l’éducation régresse. Depuis le début de la crise sanitaire en mars 2020, le nombre de jeunes Libanais déscolarisés a doublé, "soit 1,2 million d’enfants", alerte Solidarité laïque. 

Avec la Rentrée solidaire, l’association entend amortir les conséquences de ces chocs sur les écoliers libanais les plus démunis. Reconnue d’utilité publique, Solidarité laïque lutte contre l’exclusion et les discriminations en France et dans le monde. "Au Liban, le système scolaire isole les populations les unes des autres en laissant se multiplier les écoles privées confessionnelles. L’école publique libanaise est devenue, de fait, l’école des pauvres, une école qui accueille les populations vulnérables, les enfants réfugiés, loin des exigences de qualité et d’inclusion qu’elle devrait assurer", décrypte l'association.
 

Le Liban, un pays durement éprouvé depuis 2020

Le pays est touché par une crise économique et sociale qui s’est aggravée avec la pandémie du covid-19 et les explosions d’août 2020 dans le port de Beyrouth. Après s’être fortement mobilisée pour les écoles publiques de la capitale libanaise meurtrie, Solidarité laïque a décidé de prolonger son action avec l’opération de Rentrée solidaire. "Il est essentiel de s’engager pour assurer une continuité éducative pour les enfants du Liban", plaide l’association, rappelant que le Liban est aussi le premier pays d’accueil des réfugiés syriens. 1,4 million d'entre eux y ont été accueillis depuis le début de la guerre en Syrie. 

60 000 élèves solidaires en 2020

En plus de répondre aux besoins du pays bénéficiaire, la Rentrée solidaire sensibilise les élèves qui y participent aux enjeux du droit à l’éducation. Avec cette opération, Solidarité laïque espère développer chez eux le goût de l’entraide. L’an dernier, la Rentrée solidaire a mobilisé 60 000 enfants et adolescents dans 400 structures. "L'année 2020 a mis les enseignants, les éducateurs et les élèves à rude épreuve. Malgré ces conditions très difficiles, vous avez été au rendez-vous. Alors que tout poussait au repli sur soi, vous avez montré que la solidarité n’avait pas de frontières", se réjouit l’association.
Solidarité laïque s’appuie, depuis ses débuts, sur l’engagement de notre mutuelle d’assurance. Dans le cadre de la Rentrée solidaire, MAIF tient à disposition l’ensemble de ses délégations conseils pour stocker le matériel scolaire neuf, et elle cofinance l’envoi des fournitures.
 

Des ressources pour former les élèves à la solidarité

Pour les enseignants qui souhaitent aborder ce thème en classe, Solidarité laïque a mis en ligne des ressources pédagogiques sur le site de l’opération.

Les documents pédagogiques

La Rentrée solidaire en pratique

La Rentrée solidaire agit sur deux plans : la sensibilisation aux enjeux du droit à l’éducation et l’action solidaire pour répondre aux besoins du pays partenaire. 

Comment participer ?

Si vous vivez dans les départements d'Outre-mer, seuls les dons en numéraires sont possibles. Depuis la France métropolitaine, plusieurs modes d’action sont possibles, que vous soyez un particulier ou un représentant d’une structure éducative. Vous pouvez :

  • faire un don, en ligne notamment ;
  • participer à une collecte ;
  • organiser une collecte

 

Quel matériel collecter ? 

  • des cahiers petit format

  • des doubles décimètres et des équerres

  • des stylos noirs et bleus

  • des ardoises à craie

  • des crayons de couleur

  • des petits jeux d’adresse

Cette année, les livres francophones pour la jeunesse sont également bienvenus !

Où déposer les fournitures ? 

Vous pouvez déposer vos colis, bien conditionnés, dans la délégation MAIF la plus proche de votre domicile, dès qu’ils sont constitués et jusqu’au 15 décembre. Partenaire de l'opération, notre mutuelle d'assurance se chargera de leur acheminement.