Agissons ensemble pour le mieux commun
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Faire baisser la pression dans l'éducation
14 octobre 2020

Personnels de l'éducation : et si on faisait baisser la pression ?

En partenariat avec l'Autonome de Solidarité Laïque (ASL), un temps de sensibilisation aux problématiques du harcèlement au sein de l'Éducation nationale. 

Professeur et ses élèves en classe
L’Éducation nationale n’est pas à l’abri de ces phénomènes qu’on appelle les risques psychosociaux.
© Solskin_GettyImages-107983589

Prévenir les risques psychosociaux dans l’Éducation nationale

Dépression, burn-out, conflits, harcèlement et autres violences psychologiques au travail sont des faits sociaux que tout un chacun connaît, par les médias, par des témoignages directs ou bien pour en avoir fait soi-même l’expérience éprouvante. L’Éducation nationale n’est pas à l’abri de ces phénomènes qu’on appelle les risques psychosociaux. 

Comment les identifier et les caractériser ? Comment en prendre la mesure, les réduire, s’en préserver collectivement et individuellement, les surmonter et réparer leurs effets ? 

Nos intervenants

Laurence Vanhée, fondatrice d’Happyformance, élue directrice des ressources humaines de l’année 2012 en Belgique. 

Bâtonnier Francis Lec, avocat national de la Fédération des Autonomes de Solidarité, avocat à la cour, membre du congrès du Conseil de l’Europe. 

Anne Schirmeyer, psychologue clinicienne et psychanalyste. 

Animation par Luc Cédelle, journaliste au Monde, rubrique éducation. 

Un cycle de conférences en partenariat avec l'Autonome de Solidarité Laïque (ASL) et Canopé. 

Trois questions sur l'Éducation nationale et le harcèlement au travail, à Francis Lec, avocat national de la Fédération des Autonomes de Solidarité, Anne Schirmeyer, psychologue clinicienne et psychanaliste, et Laurence Vanhée, fondatrice d'Happyformance.
© Studio de création MAIF

Prochaines rencontres

Pour assister à cette conférence-débat, rendez-vous en 2021.

Retour