Vous lisez actuellement :
Sport Planète : l'énergie d'un coach montagnard
Agissons ensemble pour le mieux commun
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. L'énergie d'un coach montagnard
2 septembre 2022 | Auvergne-Rhône-Alpes

Sport planète : l'énergie d'un coach montagnard

En résumé

Alain Roche a toujours cultivé son goût des autres. Depuis 2013, cet ancien compétiteur de ski de fond et enseignant-chercheur en éducation physique et sportive l’aiguise en créant des en-cas énergétiques hyper naturels et durables. Il est le deuxième lauréat de notre Prix MAIF Sport Planète 2022.

Alain Roche développe les produits énergétiques Endur’active au pied du Mont-Blanc
Alain Roche développe les produits énergétiques Endur’active au pied du Mont-Blanc. Également coach sportif et conférencier, en dix ans, il s’est entouré d’une communauté de sportifs, fidèle et engagée.
© © Alain Roche

Lorsqu’il quitte l’enseignement et la recherche en 2013 pour créer Endur’active, Alain Roche sait qu’il ne vivra pas une aventure entrepreneuriale solitaire. Avec sa toute petite entreprise et une communauté de sportifs fidèles, cet ancien enseignant-chercheur en éducation physique et sportive crée des produits énergétiques à la fois sains et responsables. Une activité militante à la croisée du sport, de l’alimentation et de l’écologie. "J’aime la fable du colibri qui fait sa part pour éteindre l’incendie. Mais ce n’est pas tant la goutte d’eau qu’il transporte qui a de l’importance que sa démarche. C’est en passant à l’action qu’on interpelle son entourage." 

Repéré par nos équipes MAIF et celles d’Ulule en mars dernier, le projet d’Alain Roche a été élu par nos sociétaires et la communauté Ulule lauréat du prix MAIF Sport Planète, en juin. À la clé, un coup de pouce financier de 1 500 euros et un coup de projecteur, plus précieux encore, sur cet entrepreneur engagé.  

Donner pour recevoir

Alain Roche s’appuie sur la communauté Ulule depuis le début. Tous ses produits y ont vu le jour grâce au financement participatif. La dernière campagne, en mars 2022, lui a ainsi permis de rassembler les 10 000 euros nécessaires au lancement du Carré’Go, un encas énergétique bio décliné en trois saveurs : amande-citron, orange douce et pain d’épices.

Le secret de ce soutien ? "Pour recevoir, il faut donner", nous répond-il simplement. Sur son site, le coach sportif divulgue toutes les recettes de ses produits énergétiques. Sur Instagram et YouTube, il diffuse gratuitement des mini-conférences pour aider les sportifs à comprendre et éviter toutes sortes de maux : de la déshydratation aux crampes, en passant par la fringale qui nous prend parfois en plein effort.

Progresser ensemble

"Fondamentalement, je reste un scientifique. Quand j’aborde une recette, ma démarche est celle d’un coach sportif : mes produits doivent être efficaces énergétiquement, se digérer parfaitement et offrir des saveurs et une texture agréables." Pour peaufiner ses nouveaux produits, Endur’active s’appuie sur une communauté de quelque quatre-vingt sportifs, de l’athlète de haut-niveau au randonneur occasionnel. "Chaque produit que je développe subit un test en double aveugle auprès de ces quatre-vingt testeurs : pour éviter que les tests soient biaisés, chacun reçoit deux autres produits, en ignorant lequel des trois je fabrique." Alain ajuste ensuite la recette autant que nécessaire. "Je suis la preuve vivante qu’il faut croire aux autres. C’est pour cela que je me retrouve dans le modèle d’Ulule ou de MAIF, qui misent sur le collectif pour faire avancer les choses."

"L’environnement, ce n’est pas que l’écologie, c’est aussi les autres."

Alain Roche, coach sportif et dirigeant d'Endur'active

Donner du sens à la consommation

S’entraider, impliquer "les autres", les encourager à donner du sens à leurs achats… Les objectifs d’Alain Roche avec Endur’active sont simples, mais exigeants. Ils guident ses choix, de la sélection d’un fournisseur au choix d’un emballage. Les pommes qu’il utilise sont ainsi récoltées en Lorraine, au plus près de l’atelier qui prépare ses compotes. Pour les bananes, pas de circuit court possible, mais un recours systématique au commerce équitable. 

Fabriqués sans le moindre additif, pas même un conservateur, la plupart de ses produits ont besoin d’un emballage pour faire barrière à l’oxygène et à l’humidité qui dégradent les aliments. S’il y réfléchit en permanence, Alain Roche n’a pas encore trouvé de solution idéale. Mais il préfère encore le plastique ou l’aluminium recyclés aux emballages à base d’amidon de maïs. "On les qualifie de biodégradables et la formule rassure les consommateurs, mais leur fabrication à base de maïs, souvent OGM et cultivé de façon intensive à grand renfort d’eau, nuisent terriblement à l’environnement", explique-t-il. Endur’active confie la fabrication du plus grand nombre de produits possible à des Établissements d’aide par le travail (Esat), qui contribuent à l’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap.

Agir à sa mesure avec Sport Planète

Nous avons déployé la bannière Sport Planète en 2019 pour viraliser et soutenir des actions comme celle d’Alain, qui allient sport et préservation de l’environnement. Ouverts à tous les porteurs de projets, nos Prix MAIF Sport Planète valorisent vos initiatives et apportent un soutien financier à certaines d’entre elles. Les 17 et 18 octobre prochains, les premiers États généraux Sport Planète nous permettront d’aller un peu plus loin encore : avec l’ensemble des acteurs du sport, identifier les bonnes pratiques et trouver des solutions permettant à chacun de s'engager et d'agir à sa mesure.