Vous lisez actuellement :
La chaleur de la terre
Agissons ensemble pour le mieux commun
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. La chaleur de la terre
15 juin 2022

La chaleur de la terre

En résumé

Abritant 2 600 salariés, notre siège social niortais est comme une petite ville. Son système de chauffage, vieux de 40 ans, cède la place à une installation de géothermie qui promet une économie d’énergie d’au moins 30 %, en hiver comme en été.
 

Travaux de forage pour l'installation géothermique du siège de la MAIF, à Niort.
23 novembre 2021 : les tests sont validés, le forage définitif commence !
© Alex Giraud/MAIF

L’idée maîtresse de la géothermie consistant à récupérer les calories contenues dans l’eau souterraine, il a fallu creuser... Les travaux furent spectaculaires, entre excavations, tuyaux géants et allées entières bloquées à la circulation piétonne. La nappe convoitée est située à 40 m de profondeur. "Après avoir exploré toutes les alternatives, cette relative accessibilité a été l’un des arguments qui nous ont fait adopter la géothermie", explique Antoine Bonnaud, qui a piloté le projet de rénovation de nos systèmes de chauffage. En comparaison, en Île-de-France, les forages plongent à 2 000 m ! Mais l’eau qu’ils captent est chaude (entre 55 et 80 °C). Sous notre siège social, la nappe est plus fraîche, avec une température constante d’environ 16 °C. Grâce aux techniques modernes de pompes à chaleur et d’échange thermique, son exploitation est tout à fait rentable : l’installation restitue de six à huit fois plus d’énergie qu’elle n’en consomme. 
 

Démontage de l'installation de climatisation du siège de la MAIF, à Niort, pour faire place à la géothermie.
14 décembre 2021 : démontage de l'ancien système de chauffage et de climatisation après 40 ans de bons et loyaux services.
© Alex Giraud/MAIF

Le saviez-vous ?

La géothermie est connue depuis la nuit des temps. Un peu partout dans le monde, des sources d’eau chaude affleurent en surface. Des villes thermales comme Cauterets ou Budapest en tirent une partie de leur gloire. En plein hiver, on peut y prendre un bain chaud de plein-air ! Mais d’où vient cette eau chaude ? Majoritairement, elle provient de la radioactivité naturellement présente dans la croûte terrestre, qui produit énormément de chaleur. La chaleur du noyau terrestre (5 000 °C), irradiant par convection dans le manteau puis la croûte, est une autre source d’eau chaude naturelle.
 

"En étant pionniers sur le sujet, nous avons engrangé du savoir et de l’expérience que nous serons ravis de partager avec les autres entreprises."

Franck Carnero, directeur Mission et Impact de MAIF

La mise en service totale est programmée pour le mois de mars 2023, après le remplacement des 600 ventilo-convecteurs qui meublent nos bureaux. L’ancien système de chauffage reposait en partie sur la récupération de la chaleur émise par nos serveurs informatiques. Le déménagement de notre data center (pour un lieu tenu secret, mais bien dans l’Hexagone !) a changé l’équation. Pour répondre aux obligations réglementaires et dans le contexte de l’Accord de Paris sur le climat, nous devons réduire de 40 % la consommation énergétique de notre siège niortais d’ici à 2030. Le timing est donc parfait pour basculer vers une énergie moins émettrice de CO2. Le choix de la géothermie est audacieux : c’est l’un des tout premiers chantiers de cette ampleur mené dans la région niortaise. "Être société à mission, c’est aussi inspirer le monde qui nous entoure", explique Franck Carnero, directeur Mission et Impact de MAIF. "En étant pionniers sur le sujet, nous avons engrangé du savoir et de l’expérience que nous serons ravis de partager avec les autres entreprises qui désireraient elles aussi se lancer dans la géothermie." 

OFFRE MAIF

S’engager dans la transition

Quel que soit votre contrat MAIF d’assurance habitation, vos équipements écologiques de chauffage et d’énergie (panneaux solaires, chauffe-eau solaire, installation de géothermie, pompe à chaleur) n’entraînent pas d’augmentation de votre cotisation. C’est notre parti-pris, notre façon de vous aider à franchir le pas de la transition énergétique.

Notre assurance habitation
picto maison

À la MAIF, l’électricité d’origine solaire gagne aussi du terrain

Ce grand projet niortais de géothermie aura sans doute un petit frère au centre de gestion des sinistres MAIF de Vienne (38) : les travaux exploratoires vont débuter. Parallèlement, nous menons de multiples initiatives en faveur de l’énergie issue de sources renouvelables. Tous sites MAIF confondus, nous avons déjà installé 1 500 panneaux photovoltaïques couvrant une surface totale de 2 576 mètres carrés, et 872 panneaux supplémentaires sont en cours d’installation. "Soit sous la forme d’ombrières installées sur les parkings, soit directement sur les toitures, comme à Angers ou Châteauroux", précise Loreline Sorel, notre chargée d’action en management de l’énergie. "Ces panneaux couvrent une partie de la consommation électrique de nos bâtiments. Pour la plupart, ils sont issus de constructeurs européens pour minimiser les distances de transport. En complément, nous déployons des bornes de recharge pour véhicules électriques qui vont nous aider à réduire le bilan carbone des trajets domicile-travail de nos collègues. Les premières ont été installées à Niort, Vienne et Compiègne et le programme se poursuit." Très pratiques ces bornes, la voiture se recharge pendant les heures de travail ! 

OFFRE MAIF

Les petits ruisseaux

Un mégawattheure par ci, un autre par là… Partout en France, des collectifs citoyens construisent la transition énergétique en installant des panneaux photovoltaïques sur les habitations ou sur des bâtiments publics. MAIF s’est associée à Énergie Partagée pour faire vivre ces actions coopératives, militantes et porteuses de sens : nous assurons les projets de bout en bout, avant, pendant et après les travaux d’installation. 

Vous aussi, montez un collectif pour le photovoltaïque !
picto voilier