Vous lisez actuellement :
Le numérique écoresponsable, ça vous parle ?
Agissons ensemble pour le mieux commun
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Le numérique écoresponsable, ça vous parle ?
9 décembre 2021

Le numérique écoresponsable, ça vous parle ?

En résumé

Seul un Français sur deux s’estime suffisamment bien informé pour pouvoir réduire l’impact environnemental de ses usages numériques. C’est l’un des enseignements de notre étude MAIF Numérique écoresponsable : perceptions et usages des Français réalisée par OpinionWay, dont nous vous partageons les conclusions.

Les quatre grands enseignements de l'étude

Tirer le meilleur parti des nouvelles technologies pour soi et la planète, d'accord, mais comment faire ? Peut-être cherchez-vous encore des réponses à cette question. Si c'est le cas, vous n'êtes pas seul ! La moitié des Français ne s'estiment pas suffisamment bien informés pour agir en ce sens. C'est l'un des principaux enseignements qui ressort de l'étude que nous avons fait réaliser par OpinionWay à l'automne 2021. Une enquête intitulée Numérique écoresponsable : perceptions et usages des Français* dont nous vous présentons les grandes lignes.

L'apport du numérique au quotidien est jugé bénéfique même si des craintes subsistent

57% des Français considèrent que les pratiques digitales ont un impact positif dans leur vie quotidienne tandis que 46% considèrent leur impact positif pour la société en général.

Pour soi et pour la société, l'utilisation du numérique semble avantageux à une majorité de Français : 57% d'entre eux considèrent que les pratiques digitales ont un impact positif dans leur vie quotidienne ( 5% l'estiment négatif) tandis que 46% y voient des avantages pour la société en général (contre 18% d'avis négatifs). Principaux bénéfices identifiés : gain de temps, accès à l'information et souplesse dans les démarches.

Mais des craintes quant à la sécurité sont exprimées par 70% des personnes interrogées !
 

L’impact environnemental des usages numériques n'apparaît pas comme un sujet prioritaire

Seulement 9% des Français évoquent la politique environnementale de l’entreprise qui le propose, et 12% évoquent l’impact du service en lui-même sur l’environnement

Lorsqu'ils choisissent des services digitaux, seulement 9% des Français indiquent s'intéresser à la politique environnementale de l’entreprise qui le propose, et 12% évoquent l’impact du service en lui-même sur l’environnement. Loin derrière les trois critères suivants :

  • Le prix pour 61% des répondants
  • La fiabilité et la qualité du produit pour 52% d’entre eux
  • La simplicité d’achat et d’utilisation pour 40%
Au sein des enjeux environnementaux actuels, 23% seulement évoquent l’impact environnemental des usages numériques comme une priorité

Au sein des enjeux environnementaux actuels, 23% seulement évoquent l’impact environnemental des usages numériques comme une priorité, derrière :

  • Le réchauffement climatique pour 61%
  • Le gaspillage alimentaire (59%)
  • Le tri des déchets (50%)

Pourtant, l’impact des pratiques digitales sur l’environnement est aujourd’hui jugé néfaste par 37% des Français : tandis que 42% ne jugent l’impact de ces pratiques ni positif, ni négatif. Et seuls 21% estiment que cet impact est avant tout positif.

35% seulement disent d’ailleurs recycler systématiquement leur appareil numérique en fin de vie et 23% affirment le réparer systématiquement avant de le remplacer.

15% seulement des Français pensent que le numérique peut aider à préserver l’environnement, toutefois ils sont nombreux à reconnaitre que les technologies numériques les aident à maîtriser leur consommation d’énergie (61%), favoriser les achats d’occasion (56%) et le « faire soi-même » (51%)

Finalement, même si peu de Français pensent que le numérique peut aider à préserver la planète, ils agissent tout de même sans en avoir forcément conscience, reconnaissent que les technologies numériques les aident à :

  • Maîtriser leur consommation d’énergie pour 61% 
  • Favoriser les achats d’occasion (56%)
  • Favoriser le « faire soi-même » 51%

Cinq groupes se distinguent au sein de la population française 

Des moins concernés aux convaincus vertueux, l'étude distingue cinq groupes de Français dont les pratiques et la relation au numérique responsable diffèrent fortement.

Un besoin d’accompagnement pour développer les pratiques numériques écoresponsables

Parmi les principaux freins à l'adoption d'usages numériques éco-responsables, le sentiment de manquer d'information frappe près d'un Français sur deux.

Deux Français sur trois déclarent avoir l’intention de mettre en place davantage de comportements numériques éco-responsables, mais seul 10% d'entre eux l'affirment avec certitude. D'ailleurs Seul un Français sur deux a le sentiment de disposer de toutes les informations pour réduire l’impact environnemental de ses usages numériques. 

C'est sur ce levier de l'information que MAIF cherche justement à agir. En 2015, notre mutuelle d'assurance a créé avec Reputation Squad Mes datas et moi, un site web pour aider les Français à mieux comprendre les enjeux liés au numérique : de la préservation des données personnelles à la compréhension du phénomène des fake-news, par exemple.

 

Un guide pour mieux consommer le numérique

Pour repenser l'impact de nos activités numériques sur l'environnement, MAIF et Reputation Squad ont créé Reboot, un guide complet pour vous aider à tirer le meilleur des nouvelles technologies et adopter des réflexes plus respectueux de la planète.

Face à l'urgence climatique il est encore temps de changer de logiciel !

OFFRE MAIF

Evaluez l'impact de vos objets numériques

C'est le sujet du premier chapitre de notre guide Reboot, gratuit et en accès libre. Deux autres chapitres viendront l'enrichir avant la fin décembre pour vous aider à lutter contre le gaspillage et à acheter responsable.

Consulter le guide
illustration assureur militant

* Enquête OpinionWay réalisée auprès d’un échantillon de 2018 Français, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, interrogé en ligne sur système CAWI (Computer Assisted Web Interview) du 22/10/21 au 02/11/21.