Vous lisez actuellement :
Expo photo : dix sportifs à l'assaut de nos déchets
Agissons ensemble pour le mieux commun
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Dix sportifs de l'extrême à l'assaut de nos déchets

Dix sportifs de l'extrême et un photographe à l'assaut de nos déchets

En résumé

Le projet s’appelle Une bouteille à la mer. Dix athlètes de haut niveau posent pour alerter sur l’envahissement des déchets et valoriser les solutions. Plus efficace qu’un plaidoyer écologique, cette série de photographies édifiantes réalisée par l’artiste Dom Daher nous a interpellés, à la MAIF. Nous en sommes devenus mécènes.

skieur professionnel descend une piste constituée de déchets
Le skieur Mathieu Navillod, en photo, est l’instigateur de ce projet photographique, et le président de l’association Une bouteille à la mer qui a vu le jour dans son sillage.
© Dom Naher / Une bouteille à la mer

Certaines photographies, nous interpellent. Elles nous évoquent bien des choses en une image : les photos d’Une bouteille à la mer sont de celles-ci. Les vingt clichés choc du photographe Dom Naher mettent en scène 10 athlètes de haut niveau… dans une déchetterie. 

Des photos marquantes pour faire réfléchir

La série de photos a été réalisée au sein du pôle de recyclage du groupe Sclavo Environnement, à Fréjus, dans le sud de la France. Chaque panneau se divise en deux scènes : la première photographie montre le sportif pratiquant sa discipline au milieu des déchets, et la seconde aborde une solution ou une piste pour améliorer la situation.

À l’origine du projet, le skieur professionnel Mathieu Navillod. C’est lui qui contacte les autres sportifs en 2019 pour monter cette incroyable série photographique. Le champion de VTT Jean-Frédéric Chapuis, l’apnéiste Stéphane Tourreau ou l’alpiniste Liv Sansoz sont ainsi de l’aventure. « On est tous là pour arranger les choses. Je ne suis pas un exemple, loin de là, je prends ma voiture, je fais des kilomètres, je fais le plein régulièrement. Par contre, j’agis sur ce que je peux. Pas parfaitement mais j’agis », insiste Mathieu Navillod. Parmi les répondants enthousiastes à son appel, il y a aussi la star du trail, Kilian Jornet. Ce spécialiste des courses d’endurance extrême ne s’est pas fait prier : « Le projet m’a touché depuis le début car c’est une problématique que je rencontre chaque jour en montagne. Il fallait que je le fasse, oui ! », témoigne ce ski-alpiniste multimédaillé.

Une association créée pour donner envie d’agir

De cette première initiative est née l’association Une bouteille à la Mer, en mai 2020. Sa volonté :  éveiller les consciences sur les menaces environnementales par l’image et le sport. Nous avons choisi de la soutenir parce que ses objectifs entrent en résonnance avec notre engagement MAIF Sport Planète. Notre démarche vise à donner à chacun des clés pour comprendre et agir pour un monde plus respectueux de l’environnement.

L’association Une bouteille à la mer n’entend pas faire valoir une expertise. Elle cherche à interpeler le public pour le faire réfléchir aux solutions qui existent déjà. « Nous sommes face à un vrai problème mais il y a plein de solutions qui existent. Il faut absolument y croire et s’accrocher jusqu’au bout, plaide la championne du monde d’escalade Liv Sansoz. En triant ses déchets ou alors en privilégiant le vélo pour certains trajets, ça ira de mieux en mieux. J’espère vraiment que les gens comprendront qu’il n’y a pas de petits gestes, mais qu’il n’y a que des solutions. » 
 

Pour mieux connaître Une bouteille à la mer et soutenir l’association, visitez son site internet.

Les coulisses du projet en vidéo

Dans cette vidéo, les athlètes nous racontent la genèse du projet et nous livrent les secrets de réalisation des photos. 

La vidéo du projet photo d'Une bouteille à la mer racontée par ses protagonistes.
© Quentin Chaumy / Une bouteille à la mer