Vous lisez actuellement :
400 mètres carrés de sport écoresponsable au Salon de l'éducation
Agissons ensemble pour le mieux commun
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. 400 mètres carrés de sport écoresponsable au Salon européen de l'Education
7 décembre 2021 | Ile-de-France

400 mètres carrés de sport écoresponsable au Salon européen de l'éducation

En résumé

Le Salon européen de l'éducation, à Paris, est le plus gros salon étudiant de l'année en France. Depuis 15 ans, grâce à notre soutien, son entrée est gratuite pour tous. Cette année, notre stand MAIF a fait la part belle au sport et aux nombreux partenaires engagés à nos côtés pour qu'il contribue à préserver la planète.

Notre stand cette année était axé sur notre engagement Sport Planète : 400 m2 d’animations autour du sport écoresponsable, proposées avec complicité de nos partenaires !

"Cela fait 15 ans que MAIF est partenaire du Salon de l'éducation, où nous rencontrons des milliers de collégiens et de lycéens", rappelle le président de la MAIF Dominique Mahé. Chaque année, son accès est gratuit pour tous les visiteurs, grâce aux soutiens de la MAIF, de la région Île-de-France, de la mairie de Paris et de la MGEN.

Pendant ces trois jours, notre stand était axé sur notre engagement Sport Planète : 400 m2 d'ateliers et d'expériences autour du sport écoresponsable, proposées avec complicité de nos partenaires ! "Nous sommes là avec la MAIF parce qu’elle soutient nos collectes de déchets, les Initiatives Océanes. C'est très important pour nous de les informer de ce qu'on retrouve sur les plages et leur donner des clés pour réduire leur empreinte plastique au quotidien. Les jeunes que nous rencontrons sont hyper intéressés par la thématique ! ", se réjouit Raphaëlle Genoud de la Surfrider Foundation Europe qui animait une série d’expériences ludiques. 

Pédaler pour produire de l'électricité avec Cyclo Power Factory, relever les défis des Eco-games concoctés par Un sport vert pour ma planète ou rencontrer des écoaventuriers. Objectif de ces ateliers : les encourager à agir et s’engager. "Nous sommes nés avec l'idée que la planète allait bientôt s'autodétruire et qu'il fallait agir face à ça. On peut transformer cette éco-anxiété en actions positives. On a tous le pouvoir de faire changer les choses autour de nous", assure Anaëlle Marot, une des écoaventurières Sport Planète soutenues par MAIF.