Agissons ensemble pour le mieux commun
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Qualité de vie au travail un nouvel accord signé
23 décembre 2020

Qualité de vie au travail : un nouvel accord signé

En résumé

Un 3e accord d’entreprise relatif à la qualité de vie au travail a été signé mi-décembre entre la direction et quatre de nos organisations syndicales (CAT, CFE-CGC, CFDT et Unsa MAIF). Notre mutuelle réaffirme et enrichit ses engagements en faveur de la qualité de vie au travail et place l’épanouissement de ses acteurs au cœur de sa raison d’être.

Collaborateurs qui travaillent
Un nouvel accord
© Drazen-GettyImages

Suivre les transformations de l'entreprise

L’ambition de la mutuelle est l’amélioration durable des conditions de vie au travail de ses collaborateurs, dans la dynamique engagée pour relever les défis de la transition numérique et des transformations de l'entreprise.

Ainsi, la généralisation du télétravail nécessite pour la MAIF de veiller à l’équilibre du collectif de travail, à la prévention des risques professionnels du télétravailleur et à l’accompagnement des managers.

Si le précédent accord a permis de commencer un travail de sensibilisation des acteurs, la mutuelle continue d'investir le champ du droit à déconnexion, sous l’angle de la prévention des risques professionnels ou de l’addiction numérique.

Accompagner les acteurs face à des situations sensibles

Le nouvel accord comprend notamment des opérations en faveur de l'accompagnement des collaborateurs et de l'intégration des nouveaux salariés.

Un dispositif d'accompagnement des collaborateurs pendant une longue absence pour garder le lien et préparer leur retour afin de faciliter leur reprise d'activité est mis en place.

L'intégration des nouveaux salariés est favorisée grâce à de nouvelles actions : tutorat des alternants, préparation de l'arrivée à la MAIF, accompagnement des managers et des salariés...

Concilier vie professionnelle et vie personnelle

Le nouvel accord comprend notamment des opérations en faveur de l'équilibre vie professionelle et vie personnelle.

Précisément, la mutuelle s’engage à mettre en œuvre des actions en faveur de l'accompagnement des seniors : tout salarié de 57 ans et + (ou de 54 ans et + fragilisé par un handicap) qui souhaite passer à temps partiel peut en faire la demande tout en continuant à cotiser aux régimes de retraite comme s'il était à temps plein. 

Des solutions adaptées aux situations de chacun (aidants familiaux, parents...) viennent également compléter les dispositifs existants.

Accompagner les victimes de violence

L'assistante sociale de l'entreprise et les acteurs du Service de prévention des risques et santé au travail sont les interlocuteurs naturels des salariés souhaitant évoquer toute situation difficile.

Ils veillent en toute discrétion à prêter soutien et informer sur la législation en vigueur. Les acteurs RH et les représentants du personnel sont sensibilisés à la détection de ces situations à risque et à la bonne orientation des salariés qui les solliciteraient.

Et parce que la MAIF souhaite garantir à ses collaborateurs un espace de travail exempt d'agissements sexistes, elle entend poursuivre ses actions de sensibilisation pour les prévenir et professionnaliser ses acteurs afin de traiter les différentes situations qui pourraient se présenter.

Retour