Vous lisez actuellement :
"Touche pas à mon professeur", prix de l'Initiative laïque 2021
Agissons ensemble pour le mieux commun
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. « Touche pas à mon professeur », le bel hommage de collégiens d’Alès à Samuel Paty
20 octobre 2021 | Occitanie

"Touche pas à mon professeur", le bel hommage de collégiens d’Alès à Samuel Paty

En résumé

C’était il y a un an. Quelques jours après l’assassinat de Samuel Paty, Gilles Roumieux, enseignant à Alès, conviait ses élèves à s’exprimer sur ce drame. Touchantes ou édifiantes, leurs réflexions ont donné lieu à la création d’un livret, d’une exposition et même de podcasts. Ce projet citoyen est le lauréat 2021 de notre Prix de l’Initiative laïque.

Gilles Roumieux et ses élèves du collège Jean-Racine d'Alès reçus à l'Assemblée nationale par son président Richard Ferrand et la députée du Gard Annie Chapelier le 12 octobre 2021.
Gilles Roumieux et ses élèves ont inauguré leur exposition à l'Assemblée nationale, aux côtés de la députée de leur circonscription, Annie Chapelier, et du président de l'Assemblée nationale, Richard Ferrand.

À l’Assemblée nationale, dans la salle des pas perdus, leurs mots s’étirent en grand format sous les yeux des députés de la Nation. Ce mardi 12 octobre, une trentaine d’élèves d’Alès et leur professeur ont inauguré leur expo aux côtés de Richard Ferrand, président de l’institution, et de la députée du Gard, Annie Chapelier. Une exposition hommage à Samuel Paty au nom évocateur : Touche pas à mon professeur.

À l’initiative de cette action : Gilles Roumieux, professeur d’histoire-géographie au collège Jean Racine, à Alès. Le 2 novembre 2020, comme l’ensemble des établissements scolaires, son collège organise une cérémonie solennelle en mémoire du professeur assassiné. Après l’hommage, Gilles Roumieux invite ses élèves de troisième à s’exprimer par écrit sur l’évènement, sur leur perception de la liberté et le rôle du professeur. 

"Je savais que j’allais trouver des trésors"

Chaque élève vient déposer le fruit de sa réflexion dans le cartable ouvert de l’enseignant. "C’était essentiel de leur donner la parole, de leur permettre de mettre des mots sur les maux. Nos élèves ont tellement de choses à dire lorsqu’on sort de la relation verticale d’enseignant à enseigné. Je savais que j’allais trouver des trésors", témoigne Gilles Roumieux.

De ces écrits d’adolescents, ressort en creux un hommage bouleversant aux enseignants. "Un professeur, écrit Lilou, c’est une personne instruite qui nous aide à construire notre avenir, notre futur. Il nous transmet non seulement une multitude de connaissances, mais il nous apprend aussi comment vivre en société. Nous avons besoin de tous nos professeurs afin de ne pas nous perdre dans le néant de la vie." 

"Si ce professeur est mort, il n’est pas mort en vain. Un professeur est un homme ou une femme de savoir et d’esprit, bien sûr il représente l’instruction, mais aussi le savoir-vivre entre les êtres humains, il est la liberté qui coule dans nos veines", affirme Abed.
 

"J’ai beaucoup pensé à mes collègues en lisant ces textes"

À la lecture de ces lettres, germe très vite l’idée d’un livret pour les valoriser. Une radio locale vient même enregistrer une émission autour du projet Touche pas à mon professeur au sein du collège. Au printemps 2021, une sélection de vingt textes extraits du livret sont exposés sur de grandes bâches dans la médiathèque d’Alès. "J’ai beaucoup pensé à mes collègues en sélectionnant ces textes. Être professeur est une tâche difficile, mais c’est un beau métier, exaltant."

Dans le cadre du projet Touche pas à mon professeur, les élèves ont enregistré leurs textes. Écoutez les mots de Lola sur le rôle du professeur, "l’un des plus beaux métiers du monde".

Le 8 octobre 2021, Gilles Roumieux a reçu le Prix de l’Initiative laïque, un concours que MAIF remet chaque année avec la MGEN et la Casden pour distinguer une action exemplaire en faveur de la laïcité. "Ce n’est pas mon prix, c’est le leur", insiste l’enseignant en parlant de ses élèves. Pour le réaliser et le faire connaître, le professeur d’histoire-géographie s’est démené toute une année : "Ce projet a créé une sorte d’osmose dans mes classes. J’avais promis à mes élèves de faire tout ce que je pouvais pour diffuser leur travail à l’échelle nationale. J’espère maintenant qu’il sera diffusé dans les établissements scolaires." 

Préfacé par les sœurs de Samuel Paty, le livret Touche pas à mon professeur a déjà été diffusé à 8 000 exemplaires. Les bénéfices tirés des ventes – 3 euros par livret – sont en partie reversés à la Ligue des droits de l’Homme. L’autre part est dédiée au financement d’autres projets citoyens menés au sein du collège Jean Racine d’Alès. 

Tous les témoignages du projet

Écoutez les textes enregistrés par Abed, Achille, Amélie, Fayrielle, Lilou, Lola, Manon C., Manon L. et Yassim.

Accéder aux enregistrements