Vous lisez actuellement :
MAIF soutient le nouveau film de Cyril Dion
Agissons ensemble pour le mieux commun
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. MAIF partenaire du film Animal de Cyril Dion
19 juillet 2021

Le nouveau film de Cyril Dion, en avant-première à la rentrée

En résumé

Le militant écologiste Cyril Dion signe un second documentaire, Animal, attendu au cinéma le 1er décembre. Partenaire du film, MAIF propose à ses sociétaires des projections en avant-première dès la rentrée. En attendant, le réalisateur nous en dit plus sur l’objet de ce nouveau long-métrage : remettre le vivant au cœur du débat.

Extrait du film montrant Bella et Vipulan, les adolescents suivis dans le film
Le film "Animal" de Cyril Dion nous entraîne à travers le monde dans les pas de deux adolescents, Bella et Vipulan, à la rencontre de celles et ceux qui s'engagent pour préserver la biodiversité.
© Cyril Dion

"Si on continue au rythme d’extinction actuel, soit 100 fois plus rapide que la normale, 75 % des espèces auront disparu au siècle prochain. Ce sera la sixième extinction de masse." Le ton de Cyril Dion est alarmiste, et pour cause : "Ce n’est pas compliqué : dans ces conditions, il est assez illusoire de penser que nous, humains, pourrons continuer à habiter cette planète tranquillement."

Trois ans après son premier film Demain, écrit avec l’actrice Mélanie Laurent et déjà soutenu par MAIF, le réalisateur de 42 ans entend une nouvelle fois alerter les consciences et porter notre attention au bon endroit. "Derrière la crise économique, le coronavirus, le changement climatique, il y a en fait la crise de la biodiversité, qui est vraiment majeure.

Trois vagues de plus en plus grandes s'apprêtent à submerger une ville. Dessus on lit : covid-19, récession, changement climatique.
Le dessin du journaliste américain Graeme MacKay que Cyril Dion brandit partout où il va pour illustrer la crise environnementale que nous traversons.
© Graeme MacKay

Pour Cyril Dion, il nous faut changer de paradigme. "Aujourd’hui, on se concentre surtout sur le changement climatique, en regardant combien de tonnes de carbone on peut économiser çà et là. Mais la problématique écologique va bien au-delà. L’idée de ce nouveau film, c’est de dire : la vraie question, c’est notre relation, nous les humains, avec le reste du vivant sur cette planète."

Deux adolescents face à notre biodiversité menacée

Dans Animal, le réalisateur a choisi de mettre en scène deux adolescents, Vipulan et Bella, 16 ans tous les deux. Sous l’œil de la caméra, le duo parcourt le monde, à la rencontre de celles et ceux qui luttent pour préserver notre biodiversité. "J’aime l’idée de raconter notre relation au vivant à travers le regard d’adolescents confrontés à ce monde un peu apocalyptique qu’on leur promet. J’avais croisé Vipulan à Paris pour la venue de Greta Thunberg et lors de grèves pour le climat. C’est un scientifique en herbe. Bella, je l’ai découverte sur Twitter. Contrairement à d’autres jeunes activistes, elle s’intéresse aux animaux et à la vie sauvage. Il m’a semblé qu’elle était la plus pertinente sur cette question-là. Ce qui est frappant, c’est cette gravité qu’ils portent tous les deux. Cela a désarçonné beaucoup d’adultes que l’on a interviewés."

Deux éléphants, image extraite du film Animal
L'objectif du film : émerveiller et mobiliser pour rendre centrale la question de la disparition des espèces, comme celle du climat aujourd'hui.
© Cyril Dion

Un support pédagogique sur la biodiversité dans les collèges et lycées

Choisir deux ados pour héros, c’est aussi une façon d’encourager la mobilisation des jeunes générations et de mieux les sensibiliser aux problématiques actuelles. Une initiative qui s’inscrit dans les valeurs MAIF, présente depuis toujours dans le domaine de l’éducation et aux côtés des enseignants comme des parents. L’assureur militant s’est donc engagé à financer l’édition et la diffusion d’un dossier pédagogique sur le film à destination des enseignants des collégiens et lycéens français. "Ce n’est pas la première fois que nous mettons en place ce type de partenariat, explique Quentin Parisy, chargé de partenariat MAIF. En soutenant le projet de posters « Objectifs de développement durable » porté par la Fondation GoodPlanet de Yann-Arthus Bertrand, nous avons permis d’intégrer ce sujet dans l’ensemble des écoles françaises et ainsi de contribuer à faire entrer la question de la biodiversité dans les salles de classes."

Sensibiliser le grand public

Pour financer ce second documentaire, Cyril Dion a notamment fait appel à la participation des citoyens, via une plateforme de crowdfunding. "J’avais déjà fait appel au financement participatif pour mon premier film, Demain. C’est une bonne façon de mobiliser les citoyens. La démocratie, ce n’est pas juste voter, c’est aussi participer à orienter les décisions et à y réfléchir. Concernant la biodiversité, il nous faut des espaces pour comprendre le problème et décider ensemble comment y répondre. C’est l’un de nos objectifs avec Animal.

Un objectif partagé par MAIF, également partenaire du projet Ensemble pour la biodiversité, une plateforme collaborative qui permet aux citoyens de soutenir financièrement des actions environnementales portées par des associations locales. "Depuis plusieurs années, MAIF s’engage pour la préservation du vivant en soutenant des projets qui donnent à nos sociétaires et aux citoyens qui le souhaitent l’envie et l’opportunité d’agir. Ce partenariat autour du film Animal est un projet d’envergure qui va permettre de sensibiliser le public à grande échelle", se réjouit Pascal Demurger, directeur général de la MAIF. 

La première de ces projections s'est tenue le 3 septembre à Marseille, ville qui accueillait cette semaine-là le Congrès mondial de la nature de l’UICN, puis le 17 septembre à Blagnac. Les suivantes se tiendront : le 3 novembre à Amiens et le 4 novembre à Villeneuve d'Asq. D’autres dates sont à venir dans toute la France, avant la sortie du film au cinéma, prévue le 1er décembre.


 

Les projections en avant-première

Quatre séances en présence de Cyril Dion :

• le 3 septembre 2021 à 20h au cinéma le Prado, à Marseille ;

• le 17 septembre 2021 à 20h30 au cinéma Méga CGR de Blagnac ;

• le 3 novembre au cinéma Gaumont d'Amiens ;

• le 4 novembre au cinéma UGC de Villeneuve-d'Ascq.

• le 22 novembre en simultané dans une vingtaine de villes de France, suivie d'une conférence-débat retransmise en direct avec le réalisateur Cyril Dion et les jeunes intervenants du film, Bella Lack et Vipulan Puvaneswaran.