entreprise.


Des présidents militants

Edmond Proust - de 1934 à 1956

Né en 1894 dans les Deux-Sèvres, il est considéré comme le père fondateur de la MAIF. Instituteur pendant trente ans, militant du Front populaire, fervent laïque et républicain, il porte la naissance et le développement de la MAIF jusque dans l’après-guerre. Dès juin 1934, il prend la tête de la mutuelle d'assurance et lui instille les principes et les pratiques qui forgeront son identité. Pendant la seconde guerre mondiale, il s’engagera auprès de la Fédération des combattants républicains et sera commandant en chef de la Résistance en Deux-Sèvres.

Marcel Coubrat - de 1956 à 1962

Fondateur de la MAIF au côté d’Edmond Proust, il lui succède à sa mort en tant que président-directeur général. Marcel Coubrat est né en 1895 dans les Deux-Sèvres. Diplômé de l'école normale de Laval, il exerce dans la Vienne avant d’être fait prisonnier en juin 1940. Il est aussi élu local de Châtellerault. Durant son mandat, la MAIF et la Camif se développent significativement. L’éthique mutualiste est consolidée et la suprématie du conseil d’administration réaffirmée. Il met en place les premières délégations départementales entre 1958 et 1962.

Jean Lauroua - de 1962 à 1972

Il succède à Marcel Coubrat au décès de ce dernier. Le troisième président-directeur général de la MAIF, né dans les Pyrénées-Atlantiques en 1902, est élève de l’école normale, près de Pau. Il est affecté dans les Deux-Sèvres en 1928, où il se lie d’amitié avec Edmond Proust. Jean Lauroua est secrétaire du premier conseil d’administration de la MAIF. En 1962, il est depuis dix ans administrateur délégué. Sa présidence est marquée par le développement rapide de la mutuelle d'assurance, qui bénéficie d’un contexte économique très favorable et de la forte expansion du corps enseignant. La MAIF se distingue également par son inventivité en matière de garanties, voulues globales et très protectrices.

Jean Germain - de 1972 à 1996

Jean Germain accède à la présidence de la MAIF à la faveur du retrait de Jean Lauroua. Né en 1929 dans le Maine-et-Loire, ce professeur de sciences et techniques économiques a fait son entrée au conseil d'administration en 1966. Il marque l’arrivée d’une nouvelle génération à la tête de la mutuelle d'assurance. Fidèle à la vision politique et à l’œuvre de ses prédécesseurs, il a su faire évoluer l’entreprise pour la rendre forte et compétitive. Il a considérablement développé le groupe MAIF et la synergie de ses entités.

Jean Germain a exercé de nombreux mandats au sein du groupe : vice-président de l'association Prévention MAIF, président-directeur général de Parnasse-MAIF, fondateur de la Fondation MAIF. Il est aussi fondateur et président du conseil de surveillance d'Inter mutuelles assistance, en 1981.

Roger Belot - de 1996 à 2014

Né en 1946 dans les Deux-Sèvres, Roger Belot est instituteur et militant de la MAIF depuis 1973. Il entre au conseil d'administration en 1984 et devient l’homme fort du Projet MAIF, vaste réflexion collective sur l’avenir de la mutuelle. Il accède à la présidence en 1996, suite au départ de Jean Germain. Ses trois mandats sont marqués par une accélération du temps et la montée en puissance des nouvelles technologies. La MAIF s’ouvre, se fait connaître, s’engage sur le plan sociétal et transforme son réseau. Roger Belot milite également sans relâche pour la promotion de l’économie sociale et solidaire. Il est président du Conseil des entreprises, employeurs et groupements de l’économie sociale (Ceges), puis de la Chambre française de l'économie sociale et solidaire.
Il a exercé de nombreux mandats au sein du groupe MAIF : président-directeur général de Parnasse-MAIF et de Filia-MAIF, administrateur de la Fondation MAIF et de Prévention MAIF. Et en dehors : au Groupement des entreprises mutuelles d'assurance (Gema), Inter mutuelles assistance (IMA) et du groupement européen d’interêt économique Euresa.

Complément
d'information

L'édito du directeur général - Pascal Demurger

« Le modèle de développement de la MAIF repose sur un cercle vertueux que nous cherchons à soigneusement entretenir. Les valeurs d’origine de la mutuelle d'assurance, comme sa culture actuelle, conduisent (...)

L'édito du président - Dominique Mahé

« La MAIF propose à tous ceux qui partagent sa vision d'une société collaborative, plus juste, plus tolérante, plus solidaire, en un mot plus humaine de la rejoindre. Notre communauté compte plus de 3 millions de sociétaires et d'assurés (...)

La MAIF en dix dates

Retrouvez l’engagement de la MAIF à travers dix dates qui ont marqué son histoire.

Partager