Vous lisez actuellement :
Fonds MAIF pour l'éducation : les lauréats 2021
Agissons ensemble pour le mieux commun
  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Fonds MAIF pour l'Éducation : nos lauréats en 2021
1 décembre 2021

Fonds MAIF pour l’éducation : les lauréats 2021

En résumé

Vingt-cinq lauréats ont été primés pour leur projet cette année. Des initiatives inspirantes qui favorisent le partage des connaissances et l’égalité des chances de façon exemplaire. Zoom sur les trois associations distinguées par des prix nationaux : En avant Aubervilliers, la Philharmonie des deux mondes et Éduc’hand. 

En dix ans, plus de 280 associations ont remporté un prix dans le cadre de l'appel à projets du Fonds MAIF pour l'éducation. Cette année encore, trois associations ont été distinguées par un prix national. Le premier prix Edmond Proust revient à l’association En avant Aubervilliers pour ses ateliers de soutien numérique intergénérationnels.

Le premier prix Edmond Proust revient à l’association En avant Aubervilliers pour ses ateliers de soutien numérique intergénérationnels.

En avant Aubervilliers : des ateliers de soutien numérique intergénérationnels, remèdes à la solitude

Ce projet de solidarité intergénérationnel, l'association l'a monté en pleine crise sanitaire liée au Covid-19. Pour aider les personnes isolées à faire leurs courses et maintenir un peu de lien social, les membres d'En avant Auvervilliers sont restés mobilisés. Au gré des visites, l’association a identifié le besoin de plusieurs personnes âgées d’apprendre à utiliser les outils numériques. "Beaucoup de seniors avaient du mal à rester en contact avec leur famille et leurs amis. Ils étaient souvent équipés d’ordinateur, de tablette ou de smartphone, mais ne savaient pas bien les utiliser", résume Dialla Coulibaly, membre de l’association.

"Nous ne sommes pas seulement là pour instruire, mais pour tisser des liens."

Jordan Curpen, bénévole de l’association En avant Aubervilliers

Depuis, plusieurs jeunes bénévoles de l’association se mobilisent auprès de ces personnes âgées isolées pour leur apprendre à bien se servir de leur matériel. "Jordan m’a montré comment répondre à un mail", raconte Monique qui bénéficie de ce programme intergénérationnel. Au-delà du partage de savoirs, ce sont surtout les échanges amicaux que retient la retraitée. "Nous ne sommes pas seulement là pour les instruire, mais pour faire connaissance et créer du lien social, tout simplement", confirme Jordan qui a pris ses habitudes auprès de cette élève assidue qui pourrait être sa grand-mère. L'association En avant Aubervilliers remporte le prix Edmond Proust, premier prix national du Fonds MAIF pour l’éducation. Un prix doté de 5 000 euros, qui s'ajoutent aux 1 500 acquis en tant que lauréat académique.

La philharmonie des deux mondes organise des concerts et des actions culturelles en direction de publics variés. Avec cet orchestre de quartier, elle va plus loin dans la médiation culturelle.

La philharmonie des quartiers : le jeune public donne le "la"

La Philharmonie des quartiers a vu le jour en 2018. Dans cet orchestre à cordes, trente enfants de 10 à 12 ans, issus des quartiers prioritaires de Saint-Nazaire. "Notre préoccupation première, c’est vraiment d’aller à la rencontre d’un public qu’on décrit souvent comme éloigné de l’offre culturelle", souligne Philippe Hui, qui dirige l’orchestre symphonique La philharmonie des deux mondes.

"La meilleure façon de les amener à un concert de musique classique, c’est de leur faire pratiquer eux-mêmes la musique."

Philippe Hui, chef d’orchestre de la Philharmonie des deux mondes

Déjà très actif dans le domaine de la médiation culturelle, l’ensemble de musiciens professionnels s’est associé à la Maison de quartier pour aller plus loin, et faire de la musique ensemble. "C’est une victoire de constater que les enfants sont là, qu’ils acceptent cette discipline !" Car ce sont bien les enfants et leurs familles qui décident de participer à la Philharmonie des quartiers, nous rappelle Marie-Pierre Sou, la directrice de la Maison de quartier. En impliquant les plus jeunes, le projet touche d’autres habitants du quartier, notamment lors des concerts. "Une réussite formidable", se réjouit Philippe Hui. Lauréat dans l’académie de Nantes, cette action culturelle et solidaire remporte le deuxième prix national du Fonds MAIF pour l’éducation.

Éduc’hand utilise le handball et ses valeurs comme outil de cohésion et aide les jeunes filles à s'épanouir.

Hand’elles : le handball leur donne des ailes

Le troisième prix national de cette édition 2021 revient à Hand’elles. Ce dispositif permet aux jeunes filles de 8 à 13 ans de pratiquer gratuitement le handball, de bénéficier d’une aide aux devoirs les samedis matin et de sorties culturelles ponctuelles. L’association Éduc’hand l’a mis en place il y a dix ans pour permettre à des jeunes filles des quartiers populaires d’accéder aux terrains de sport. Au cœur du projet : la cohésion et l’épanouissement personnel.

Impliquées à l’origine du projet, plusieurs joueuses du Paris 92 continuent à s’y investir, comme Gnonsiane Niombla, marraine des Hand’elles de Mantes-la-Jolie : "Je me reconnais totalement dans ces jeunes filles, j’ai été fille de quartier et on m’a transmis beaucoup de choses à travers le hand. Je veux à mon tour partager ces valeurs." Quatre sites Hand'elles existent à Paris, ainsi qu’à Bagneux (92), Pantin (93) et Mantes-la-Jolie (78). Avec la collaboration des collectivités et des clubs locaux, le dispositif accompagne une centaine de filles chaque semaine.

Un prix spécial "10 ans" pour Art Résonances

C’est la première des associations à avoir remporté le fameux Prix Edmond Proust, il y a plus de dix ans déjà ! L’association Arts résonances, lauréate en 2010, a reçu cette année le prix spécial remis par le Fonds MAIF pour l’éducation pour fêter ses 10 ans. L’association implantée près de Montpellier contribue à faire tomber les barrières entre les personnes sourdes et les entendants grâce à l’art. Elle traduit des poésies en Langue de signe française (LSF) pour un public sourd le plus large, et mène des recherches sur la traduction poétique entre le français et la LSF. Prévu l’an dernier, ce prix n’avait pas pu lui être remis en raison de la crise sanitaire, c’est désormais chose faite !
 

Vous souhaitez nous présenter votre projet ?

Le prochain appel à projets de notre Fonds MAIF pour l'Éducation sera lancé fin janvier 2022.

Tout savoir sur l'appel à projets

Tous les lauréats récompensés en 2021

Vingt-cinq lauréats ont été sélectionnés par nos jurys académiques. Chacun d'entre eux reçoit une dotation de 1 500 euros.

Académie d'Aix-Marseille : "Vers le développement durable en quartier prioritaire avec l'école élémentaire d'Air Bel", par Heko Farm   

Des ateliers pédagogiques à l’école élémentaire du quartier prioritaire d’Air Bel (Marseille, 11e), sur le thème de l’environnement.

Académie d'Amiens : "Nous sommes tous des slogans", d'ART21 (Association Regard Trisomie 21) 

Un projet participatif liant danse et écriture pour des danseurs amateurs (à partir de 10 ans).  

Académie de Bordeaux : "Touche pas à mon profil", d'Unisphères 

Projet d’accompagnement et de sensibilisation aux outils numériques et aux dangers liés à l’utilisation d’internet.

Académie de Caen : "Exprime ton toi !", de Cirque Théâtre tempo

Création de lien entre les différents publics habitant le quartier Saint-Michel à Flers (QPV) et des personnes sourdes.

Académie de Clermont-Ferrand : "Émulations électroniques", par Les petits débrouillards Aura 

Jumelage de trois clubs travaillant sur le thème de la lutherie électronique. Les adhérents sont des enfants et des adolescents issus de familles isolées, ou hébergés en centres sociaux.

Académie de Corse : "Voir le monde à travers le handicap", de Frequenza nostra 

Mise en place d’ateliers et d’émissions de radio réalisées pour et par des personnes en situation de handicap mental. 

Académie de Créteil : "Aubervilliers, ville de toutes les solidarités numériques", par En avant Aubervilliers 

Des jeunes proposent des visites à domicile pour accompagner les seniors dans l’utilisation des outils numériques.

Académies de Dijon et Besançon : "Sportacle", par Le soleil brille pour tout le monde 

Création en synergie avec une compagnie théâtrale, des associations, commerçants du quartiers…d'un « sportacle », un spectacle sportif.

Académie de Grenoble : "Sauv’tonmatos", par Accorderie des Iônes

Un atelier basé sur l’échange de services. Il s’agit de réparer, raccommoder des objets, tout en apprenant. 

Académie de Lille : "Programme Renée", du  Fonds de dotations Ladies are just amazing 

Un programme de réinsertion et d’accompagnement de femmes ayant subi des violences, à travers des ateliers hebdomadaires, basés sur le sport et le bien-être.

Académie de Lyon : "Passerelles", de Conscience et impact écologique

Sensibilisation aux problématiques environnementales, en soutenant l’intégration des migrants.

Académies de Martinique et Guadeloupe : "Micro-folie", par La Station culturelle 

Des ateliers de médiation artistique inédits, interactifs et ludiques, invitant les collégiens et les lycéens à se forger une opinion sur les images qui les entourent. 

Académies de Montpellier et de La Réunion : "Découverte des technologies de prototypage numérique", de Mobilab 66 

Un fablab mobile destiné à réaliser des projets pédagogiques ou de l’animation scientifique et technologique dans les écoles primaires, médiathèques, salles de fêtes…

Académie de Nancy-Metz : "Le Matériautruck", de La Fibre 

Dispositif mobile de sensibilisation à la revalorisation des déchets matériels.

Académie de Nantes : "La philharmonie des quartiers", par Les concerts populaires - la philharmonie des deux mondes 

Un orchestre à cordes de trente enfants résidant dans les quartiers prioritaires de Saint-Nazaire.

Académie de Nice : "Repair café Vallauris en ligne", de Repair café Vallauris  

Acquisition d’un équipement vidéo numérique pour accompagner en distanciel les réparations nécessaires, et rompre ainsi l’isolement des personnes.

Académie d'Orléans-Tours : "Les troubles alimentaires : informations et suivis pour les ados", par Sucre assistance

Projet luttant contre les troubles alimentaires.

Académie de Paris : "Les Hand'elles", d'Éduc'hand 

Hand’elles offre la possibilité aux jeunes filles issues de QPV de lier une activité physique régulière à un accompagnement scolaire une fois par semaine.

Académies de Poitiers et Limoges : "Un air de vérité", de Vivant l'asso 

Une action pour sensibiliser aux mécanismes de construction et de circulation de l’information et de la désinformation. 

Académie de Reims : "Contes radiophoniques", de Radio primitive 

Favoriser la réussite scolaire et agir contre l’illettrisme par le biais d’ateliers de lecture et d’enregistrements de contes du patrimoine littéraire. 

Académie de Rennes : "Ouverture de la Petite lanterne magique à Groix", par La lanterne magique de Groix 

Action d’éveil culturel pour des adolescents de 14 à 18 ans.

Académie de Rouen : "Sensibilisation à l'agriculture urbaine, aux semences paysannes et la relocalisation de l'alimentation", par Triticum 

Permettre l’accès à l’agriculture aux urbains grâce à des ateliers pédagogiques, des chantiers participatifs, des conférences…

Académie de Strasbourg : "Vraie ou fausse amie - Une histoire d'harcèlement", de Vue du cœur 

Réalisation d’un court-métrage sur la thématique du harcèlement. 

Académie de Toulouse : "Découvrons l'univers par-delà nos différences", de Ciel d'Occitanie Observatoire du cap de Guzet 

Réalisation des équipements et des moyens pour permettre l’accès à l’astronomie aux malvoyants au sein d’un observatoire astronomique en Ariège.

Académie de Versailles : "Partage de savoirs et d'expériences sur la laïcité", de Foresco

Permettre aux jeunes ayant participé à des actions autour de la laïcité dans le cadre du dispositif "garantie jeune" de transmettre leurs expériences.