presse.

SeaBubbles accélère son développement et lève 10 M€ auprès de MAIF

 

SeaBubbles, la start-up française à l’audacieux projet de « voiture qui vole sur l’eau » (the flying water car), accélère son développement et effectue une nouvelle levée de fonds de 10 millions d’euros auprès de MAIF via le Fonds d’investissement MAIF Avenir.

L'impulsion avait été donnée début 2016 lors du premier tour de table par Henri Seydoux, Partech Ventures et plusieurs Business Angels puis lors du deuxième tour de table en janvier 2017 avec une levée de 3 millions d'euros déjà auprès de MAIF Avenir, qui avait permis le financement des premiers prototypes et le renforcement de l’équipe.

Cinq mois après, cette nouvelle levée de fonds de 10 millions d'euros souligne la confiance renforcée des investisseurs de premier plan comme MAIF Avenir, l'ambition de ce concept novateur sur le marché de la mobilité et une volonté commune d’accélérer fortement le développement.

Cette levée de fonds de 10 millions d'euros va permettre de financer 3 axes :

  1. La R&D et la production technique
    • Construction d’un Prototype n°2 « haute vitesse » et d’une nouvelle série de Docks énergétiquement autonomes
  2. Le PopUp Tour SeaBubbles
    • Démonstration de l’écosystème SeaBubbles et essais pour le grand public, les médias et les différents partenaires
    • Première étape à Paris à la fin de l’été pour 15 jours sur la Seine
    • Puis une dizaine de villes en Europe, en Asie, Moyen-Orient et aux Etats-Unis d’ici fin 2018
  3. La structure
    • Nouveaux recrutements pour renforcer l’équipe d’ingénieurs, du bureau d’études, du business développement

Pour Alain Thebault, co-fondateur de SeaBubbles, « La confiance renouvelée de MAIF dans le projet SeaBubbles est un signal fort qui va nous permettre d’accélérer encore plus notre développement, et offrir ainsi aux villes et aux citadins un écosystème de mobilité innovant, accessible et durable. »

Pour Pascal Demurger, Directeur général de MAIF : "Lancé l'an dernier, le projet Seabubbles va nous permettre de nous projeter sur les usages et les technologies qui construiront les sociétés du futur. Notre nouvel investissement dans cette start up s'inscrit dans cette perspective et contribue à soutenir notre transformation actuelle. Les nouvelles mobilités constituent un enjeu majeur pour les plus grandes villes de ce monde, et in fine pour un assureur tel que MAIF. En soutenant ce projet, nous participons au déploiement de solutions durables et innovantes d'un point de vue sociétal."

Anders Bringdal, co-fondateur de SeaBubbles, explique : « Je suis très heureux du développement rapide de notre projet SeaBubbles, et de voir très bientôt les cours d’eaux retrouver une place au cœur des villes et jouer un rôle dans leur développement futur, luttant ainsi contre la congestion et la pollution, deux fléaux majeurs de notre quotidien ! »

SeaBubbles a pour ambition d’être présent dans 50 villes d’ici 2024.

A propos de SeaBubbles

Ce projet est issu de la rencontre entre Anders Bringdal et Alain Thebault.

Anders, windsurfeur professionnel, a enchainé les compétitions sur toutes les mers et océans de la planète. Alain a lui créé le projet d'un bateau qui vole : l'Hydroptère, sur lequel ils ont, ensemble, battu le record mondial de vitesse à la voile en 2009.

Les deux hommes ont fondé l'idée de SeaBubbles en 2015 : des bulles volantes sur l'eau destinées au transport de personnes. Un projet écologique pour limiter la pollution, le réchauffement climatique et désengorger le trafic dans les grandes villes. Des mégalopoles du monde entier leur ont manifesté leur intérêt. Les premières Bubbles volantes seront implémentées d'abord à Paris puis à l'international.

A propos de MAIF Avenir

MAIF Avenir a pour objectif de financer l’innovation, le digital et l’économie collaborative qui sont des axes clés de la stratégie du groupe MAIF. Concrètement, ce nouvel outil va permettre à la MAIF, via des startups : de développer de nouveaux services pour les sociétaires, d’accéder à de nouvelles communautés, d’innover, de mieux comprendre le digital, les nouvelles technologies et les nouveaux usages, de profiter de la vitalité des startups et de leur mode de fonctionnement pour progresser en matière d’agilité. MAIF Avenir est doté d’une enveloppe de 125 millions d’euros jusqu’en 2018, soit une moyenne de 30 millions par an.

 

CONTACT PRESSE SEABUBBLES :

press@seabubble.fr

 

CONTACTS PRESSE MAIF :

Sylvie Le Chevillier    +33 (0)5 49 73 75 60              sylvie.le.chevillier@maif.fr

Garry Menardeau     +33 (0)5 49 73 75 86              garry.menardeau@maif.fr

Télécharger le fichier PDF
Partager