entreprise.

Maîtrise de notre consommation et de nos déchets

157530399©deepblue4you _iStock.jpg (157530399)

Pour réduire sa consommation énergétique et matérielle, la MAIF réhabilite son matériel informatique, valorise ses déchets et améliore l’efficacité énergétique de ses sites. En 2017, les ONG WWF et Riposte verte ont décerné à notre mutuelle d’assurance une note d’excellence pour sa politique papier.

78% de déchets valorisés

Papier, gobelets de café, mobilier, informatique, bâches publicitaires, cartouches d’encre… Au sein de l’entreprise, quelque 35 types de déchets différents sont collectés et triés. 78 % d’entre eux sont ensuite valorisés. Une fois méthanisés, nos déchets alimentaires servent en outre à fabriquer du biogaz.

Notre politique papier distinguée

Avec 76 points sur 100, la MAIF a obtenu une excellente note au baromètre PAP50 2017 de WWF et Riposte verte. Ce baromètre évalue la politique papier de 100 entreprises basées en France : consommation, responsabilité des papiers, actions menées pour les valoriser. La MAIF se classe 9e parmi toutes les entreprises étudiées. Et 2e de la catégorie « mutuelles ».

Parmi nos actions de valorisation du papier :

  1. Le retrait des imprimantes personnelles : huit cents imprimantes individuelles ont été supprimées au siège pour laisser place à des copieurs centralisés.
  2. La dématérialisation de supports d’information.
  3. L’utilisation quasi systématique (à 95%) de papiers recyclés, certifiés FSC et PEFC ou mixtes.

→ Résultats du baromètre PAP 50

Performance énergétique : l’amélioration continue

En 2017, la MAIF a remplacé 2 900 unités centrales, réduisant la consommation énergétique de ses ordinateurs de 180 kW/h. Elle utilise aussi l’énergie des salles de serveurs informatiques pour chauffer les locaux de son siège, à Niort. Notre mutuelle d’assurance s’est engagée dans le processus de certification ISO 50001 pour le management de l’énergie. Huit de nos sites sont ainsi certifiés.

Complément
d'information

MAIF pour le climat

Pour minimiser l’impact de ses activités et sensibiliser les publics, la MAIF mène une démarche environnementale globale et transverse.

Promouvoir l'économie circulaire avec les "Makers"

Créer ou réparer vous-mêmes vos objets, ça vous arrive ? La MAIF s'implique dans l'économie circulaire et la société collaborative en tant qu'assureur, sponsor mais aussi facilitateur et tuteur.

Mobilité optimisée

La limitation de l’impact environnemental de la MAIF est également recherchée dans le travail quotidien de ses acteurs.

Partager