entreprise.


Les lauréats des années précédentes

Prix 2017 : Mylodon de terre - Angelika Markul

Angelika Markul a été désignée lauréate 2017 pour son Mylodon de Terre. Le projet s’inspire des légendes qui entourent le mylodon, cet animal préhistorique découvert en Patagonie il y a plus d’un siècle. La plasticienne franco-polonaise réalisera son œuvre  en bronze au cours de l'année 2018.

 

Prix du public 2017 : Thomas Waroquier

Thomas Waroquier, prix du public 2017Pour fêter ses dix ans, le Prix MAIF pour la sculpture contemporaine a exceptionnellement récompensé un second artiste en 2017. 

La sculpture de Thomas Waroquier, Souvenons-nous que la guerre défigure. Hommage aux Gueules cassées, a remporté le prix du public. Le jeune artiste de 21 ans bénéficie à ce titre d’une aide à la création.

 

Prix 2016 : Agava - François-Noé Fabre

Prix MAIF pour la sculpture 2016

Prix 2015 : Sculpture pour observer discrètement la piscine de ses voisins - Florian Viel
VIEL-2015.jpg

Prix 2014 : Rosa Luxemburg - Nicolas Milhé
MILHE-2014.jpg

Prix 2013 : Medio tutissimus ibis - Président Vertut
VERTUT-2013.jpg

Prix 2012 : L'ordre et sa forme - Vincent Mauger
MAUGER-2012.jpg

Prix 2011 : Top Roots - Antoine Dorotte
DOROTTE-2011.jpg

Prix 2010 : Presence in the corner - Françoise Pétrovitch
PETROVITCH-2010.jpg

Prix 2009 : La jeune fille face à la police militaire - Brigitte Zieger
ZIEGER-2009.jpg

Prix 2008 : Paysage - Elsa Sahal
SAHAL-2008.jpg

Complément
d'information

Flaming Falcon, Segondurante

Découvrez Flaming Falcon, le projet du duo d'artistes Segondurante, et l'un des cinq finalistes du prix MAIF pour la sculpture contemporaine 2018.

Qui peut candidater, comment participer ?

Le Prix MAIF pour la Sculpture s’adresse aux artistes plasticiens émergents français et francophones qui souhaitent proposer un projet contemporain pour une fonte en bronze. Consultez les modalités d'inscription.

Inside out, Chedli Mahdaoui

Inside out, le projet de Chedli Mahdaoui, l'un des cinq finalistes du prix MAIF pour la sculpture contemporaine 2018.

Partager