entreprise.

"Copier-Coller" - Michaël Sellam

Copier-Coller de Michaël Sellam

Copier-coller

Copier-Coller questionne les usages et les attentes de notre société sur les objets « intelligents » et informatiques. Pour réaliser ce projet, Michaël Sellam est parti d’un protocole d’actions prédéfinies mais sans intention : chercher, télécharger, ouvrir, copier, coller, déplacer et enregistrer.

Sur des moteurs de recherche, l’artiste a cherché et sélectionné des fichiers d’objets numérisés correspondants aux mots-clés « sculpture » et « computer ». Se retrouvent alors superposés des Musiciens de Brême, un ancien ordinateur, un buste de Nefertiti, un ordinateur portable, une statue du dieu de l’extase aztèque Xochipilli, un buste d’Herakles et un téléphone.

Ces gestes questionnent directement la production d’une forme artistique, l’intervention de l’aléatoire et de la volonté de l’artiste dans la réalisation d’une œuvre. Réalisée en bronze, cette sculpture s’engagerait dans un rapport au temps. Les objets entameraient une nouvelle relation ancrée dans l’histoire.

Simulation du projet
© Michaël Sellam

Michaël Sellam

Diplômé de l’Ecole Nationale des Arts Décoratifs de Paris, de l’Ecole des Beaux-Arts de Marseille et de Le Fresnoy - Studio National des Arts Contemporains de Tourcoing, Michaël Sellam est aujourd’hui artiste, commissaire d’exposition et enseignant. Il vit et travaille à Paris où il est né, en 1975 .

Son travail multiplie les références au monde des loisirs populaires avec un intérêt particulier pour les pratiques amateurs et les formes de sous et de contre-culture. Appartenant à une génération qui a intégré l’utilisation de l’informatique et des nouvelles technologies, il interroge leurs usages à travers des installations, vidéos, sculptures et performances. Son travail a été exposé dans le cadre d’expositions personnelles et collectives en France et à l’étranger.

Complément
d'information

Flaming Falcon, Segondurante

Découvrez Flaming Falcon, le projet du duo d'artistes Segondurante, et l'un des cinq finalistes du prix MAIF pour la sculpture contemporaine 2018.

Les lauréats des années précédentes

Découvrez les artistes émergents, lauréats du Prix MAIF pour la sculpture contemporaine des années précédentes.

Qui peut candidater, comment participer ?

Le Prix MAIF pour la Sculpture s’adresse aux artistes plasticiens émergents français et francophones qui souhaitent proposer un projet contemporain pour une fonte en bronze. Consultez les modalités d'inscription.

Partager