entreprise.

Gestes de premiers secours : une urgence citoyenne

Former 80% des citoyens aux gestes qui sauvent d’ici à 2022, c’est l’objectif que s’est fixé la France. Or, moins d’un tiers d’entre nous maîtrise les gestes de premiers secours (27% en 2018).

À la MAIF, cette cause nous tient à cœur. Déjà mobilisés aux côtés de la Fédération nationale de la Protection civile et du ministère de l’Éducation nationale, nous avons élargi notre champ d’action : depuis 2018, nous soutenons le déploiement de Staying Alive. Cette application met en lien secours professionnels et citoyens volontaires pour réagir vite, et augmenter les chances de survie en cas d’accident ou de malaise cardiaque.

Staying Alive : une appli pour sauver des vies

Les premières minutes d’intervention, juste après l’accident, sont cruciales. Près de 50 000 victimes d’arrêt cardiaque meurent en France chaque année, faute de prise en charge suffisamment rapide.

C’est ce maillon - le plus faible de notre chaîne des secours actuelle - que renforce Staying Alive. L’application tient à jour une cartographie des défibrillateurs publics et géocalise les personnes capables d’apporter les premiers secours. Ce service est gratuit. Développé par l’AEDMAP *, il a reçu le soutien de la Société française de médecine d’urgence (SFMU).

Comment fonctionne Staying Alive ?

En cas d’arrêt cardiaque sur la voie publique, le centre de traitement des appels 18-112 contacte les volontaires les plus proches de l’intervention, pour prodiguer les gestes de réanimation en attendant l’arrivée des secours.

Devenir citoyen-sauveteur

En vous enregistrant sur l’application Staying Alive vous pouvez devenir citoyen-sauveteur (ou Bon Samaritain). Pour cela, il faut être formé aux gestes de premiers secours. Si vous n’êtes pas encore formé à ces gestes, l’application vous indique les bonnes adresses pour les apprendre.

→ Découvrir Staying Alive

Notre partenariat avec l'Éducation nationale

Jeune fille en formation aux gestes de premiers secours

Avec le ministère de l'Éducation nationale, la MAIF soutient l'apprentissage des formateurs de formateurs en secourisme, et dote les académies de matériels pédagogiques. Notre contribution a permis de faire progresser le taux de collégiens formés de 10 à plus de 54 %. En 2016, notre mutuelle d’assurance a pérennisé son engagement en signant une nouvelle convention avec le ministère. L’objectif ? Que tous les élèves de 3e soient formés aux gestes qui sauvent et bénéficient de la formation de base "Prévention et secours civiques" de niveau 1 (PSC1).

→ Convention avec le ministère de l'Éducation nationale

Formation aux gestes d'urgence avec la Protection Civile

premiers-secours-adultes-fnpc.jpg

Avec la Fédération nationale de la Protection Civile (FNPC), nous sensibilisons tous les publics aux gestes qui sauvent. Au sein des clubs des fédérations sportives que nous soutenons ou lors de grands événements dont nous sommes partenaires, comme le Salon de l’Education par exemple. 

Nous avons également conçu ensemble la page Facebook MAIF Apprendre pour distiller des conseils pratiques. Notre mutuelle d’assurance organise aussi des réunions locales "Premiers secours, une urgence citoyenne". À l’issue de ces rencontres, la Protection Civile propose aux sociétaires MAIF des formations PSC1 à tarif préférentiel.

→ Fédération nationale de la Protection Civile


*AEDMAP développe des solutions de cartographie et de suivi des défibrillateurs externes et gère la communauté de sauveteurs-volontaires, Bon Samaritain, accessible depuis l’application Staying Alive.

Complément
d'information

Réviser son bac avec Le Monde et la MAIF

La MAIF soutient la collection d’hors-séries « Réviser son bac avec Le Monde ». Elle permet aux élèves de revoir leur programme et d’étoffer leurs connaissances.

Solidarité Laïque : agir pour l’éducation

La MAIF est partenaire de Solidarité Laïque dans sa lutte contre l’exclusion et les discriminations. Ensemble elles collectent des fournitures scolaires et récoltent des dons lors de la Rentrée Solidaire, un cahier, un crayon.

Quatuors à Bordeaux : le jeune public donne le LA

La MAIF parraine le concert éducatif du Quatuors à Bordeaux. Objectif : faire découvrir aux élèves la musique de chambre et leur permettre de rencontrer de jeunes musiciens

Partager